Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La fusion TF1/M6 a le soutien de Google





Le 16 Février 2022, par La rédaction

Le projet de fusion entre TF1 et M6 suit son cours, avec des auditions au Sénat des principaux dirigeants du secteur des médias et de la publicité. Surprise, Google a déclaré être en faveur de l'opération.


Craintes des annonceurs

La concentration des médias est un sujet qui préoccupe le monde politique, mais aussi celui de la publicité : moins d'acteurs sur le marché, c'est de la concurrence en moins. Et c'est un des enjeux du mariage entre TF1 et M6, qui va donner naissance à un poids lourd dans le domaine de la publicité télévisuelle. Les annonceurs du secteur ont d'ailleurs fait part de leurs craintes, TF1 et M6 représentant 70% de la publicité télévisée, mais pas les grandes entreprises du numérique.

Le directeur de Google France, Sébastien Missoffe, a ainsi été auditionné par la commission d'enquête ad hoc du Sénat. Il a expliqué que ce projet de fusion sera bénéfique pour tout le secteur, avec une raison simple : la publicité en ligne et la publicité télévisée se rapprochent. « Je constate que sur un certain nombre de nos formats, par exemple sur YouTube, nous sommes en concurrence sur des formats publicitaires à la télévision », explique le dirigeant, « donc on voit bien que ces formats sont en train de converger ».

Google à la rescousse

Le discours est sensiblement le même pour les autres géants du numérique, que ce soit Meta (ex Facebook) ou Amazon. En y ajoutant Google, ces trois entreprises représentent 67% de la publicité en ligne, soit 7,7 milliards d'euros en 2021 rien que pour la France. Des alliés de circonstance pour TF1 et M6, qui tentent de décrocher le feu vert pour poursuivre leur projet de fusion.

Ensemble, les deux groupes avec leurs chaînes respectives pèsent trop lourd dans le secteur audiovisuel, ce qui va les obliger à céder des actifs pour apaiser les craintes de l'Autorité de la concurrence. En élargissant l'activité publicitaire au numérique, le poids de la nouvelle entité devient beaucoup plus léger. 



Tags : audiovisuel

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook