Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La grande distribution face au risque de ruptures de stock





Le 24 Octobre 2022, par Aurélie GIRAUD

La tendance à l’épargne de précaution, chez les ménages Français, s’est accentuée. Pour preuve, la collecte positive de plus de 3 milliards d’euros du livret A en septembre 2022, à comparer à la collecte très légèrement négative du même mois de 2021. De quoi faire craindre une baisse du chiffre d’affaires de la grande distribution qui doit faire face, en outre, à un risque de ruptures de stock.


Forte hausse du taux de rupture de stock

La grande distribution fait face régulièrement à des ruptures de stock et des difficultés d’approvisionnement. Mais en temps normal, moins de 5% des produits sont concernés, ce qui fait que les consommateurs ne le voient quasiment pas. Le président de Système U, Dominique Schelcher, tire désormais la sonnette d’alarme : les ruptures de stock se multiplient.

Dans un entretien accordé, le 23 octobre 2022, au Journal du Dimanche, il déclare : « nous sommes passés de 2% de rupture de produits à un taux de 10-12% ». Cinq à six fois plus de difficultés, donc. « C’est préoccupant », juge-t-il.

La guerre en Ukraine est la première cause des difficultés

Après avoir dû faire face à la reprise économique post-Covid-19, qui a fait exploser la demande dans tous les secteurs et qui a causé des pénuries de matières premières, la guerre en Ukraine a exacerbé la situation. Entre la hausse des prix de l’énergie qu’il a provoqué, les difficultés dans la logistique ou encore les tensions sur certaines matières premières comme les céréales, le conflit se répercute sur toute la chaîne agroalimentaire.

La pire crise, selon Dominique Schelcher, depuis « plus de cinquante ans », souligne-t-il. Et une crise telle qu’il estime que « tout peut basculer très vite ». Le risque de voir les étals se vider non pas d’un produit en particulier, comme ce fut le cas pour l’huile de tournesol et la moutarde, mais de nombreux produits est donc désormais une réalité.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook