Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La grève dans les wagons-bar des TGV se poursuit





Le 1 Avril 2017, par

Les fameux wagons-bar des TGV sont en grève depuis mercredi 29 mars. Les personnels exigent une hausse « décente » de leurs rémunérations. Un mouvement social qui tombe mal, en pleines vacances scolaires.


Techniquement, ces personnels ne sont pas employés par la SNCF : il s’agit en effet d’un prestataire, Newrest, qui a obtenu ce contrat en 2013. L’intersyndicale, composée de la CFDT, de la CGT, de SUD et de FO, ont lancé un mouvement de grève depuis ce mercredi pour demander de meilleures conditions de travail ainsi qu’une hausse « décente » des salaires des employés des wagons-bar.

Le mouvement est visiblement bien suivi par les personnels. 85% des employés des wagons-bar basés à la gare de Lyon à Paris étaient ainsi en grève ce samedi ; sept employés sur dix débrayaient Gare Montparnasse. Et les grèves étaient aussi bien suivies dans les principales grandes villes. D’après les syndicats, la direction a refusé d’accorder une hausse de 1,4% ; cette dernière a proposé une augmentation salariale de 1%, accompagné d’une hausse supplémentaire de 0,1% si les personnels atteignent les objectifs.

Des propositions jugées insuffisantes par l’intersyndicale, qui a donc appelé les personnels des wagons-bar à remettre le couvert ce week-end. Les négociations doivent reprendre ce lundi 10 avril. Ce n’est pas la première fois qu’un mouvement de grève frappe ce service apprécié des TGV : il y a deux ans, en février, une grève pour des motifs similaires avait paralysé les wagons-bar.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : sncf

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

















Rss
Twitter
Facebook