Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La hausse des péages sera plus importante que l’inflation





Le 12 Novembre 2018, par

Les automobilistes vont une fois encore penser qu’ils sont des tirelires à quatre roues ! Les péages des autoroutes vont en effet augmenter au-delà du niveau de l’inflation.


Le 1er février, les péages des autoroutes seront comme tous les ans revalorisés du niveau de l’inflation. Mais les sociétés concessionnaires pourront y ajouter une augmentation supplémentaire comprises entre +0,146% et +0,22%, rapporte Le Journal du Dimanche. Un nouveau coup dur pour les automobilistes déjà assommés par les prix à la pompe. En l’occurrence, ils vont devoir payer les décisions prises par François Hollande en janvier 2017 : l’ex président de la République lançait un plan d’investissement à hauteur de 700 millions d’euros pour rénover les autoroutes.

Cet argent va notamment servir à créer des aires de covoiturage, des échangeurs, des aménagements servant à la préservation du milieu naturel. L’Arafer, l’autorité régulatrice du transport routier, avait retoqué ce plan d’investissement dont la structure juridique a été revue par Emmanuel Macron et le ministère des Transports. Le financement est pris en charge par moitié par les collectivités locales, le reste sortant directement de la poche des automobilistes.

Si le niveau de l’inflation doit être décidée par le gouvernement, le Journal officiel a précisé le 7 novembre les contours de la hausse supplémentaire que pourront appliquer les opérateurs des autoroutes. Vinci, propriétaire d’Escota, et sa filiale Cofiroute engageront 381 millions d’euros dans cette opération, sur lesquels 150 millions proviendront des collectivités locales, a rappelé un responsable du groupe au JDD. APRR, Area et ASF sont aussi concernés par ces augmentations.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : autoroutes

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook