Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La justice annule la rémunération à 56 milliards de dollars d'Elon Musk





Le 1 Février 2024, par Aurélien Delacroix

La justice du Delaware a invalidé le plan de rémunération de 56 milliards de dollars accordé à Elon Musk, le CEO de Tesla. Cette décision, qui fait suite à une plainte d'actionnaires, remet en question les pratiques de gouvernance et la transparence de l'entreprise.


Décision judiciaire sans précédent

La justice de l'État du Delaware a tranché en faveur de Richard Tornetta, actionnaire de Tesla, qui contestait le plan de rémunération accordé en 2018 à Elon Musk. Ce plan, estimé à 56 milliards de dollars, est décrit par les plaignants comme un « plan de rémunération ridiculement surdimensionné ». La juge McCormick a souligné que les informations fournies aux actionnaires étaient « erronées » et « trompeuses », notamment en ce qui concerne l'indépendance des membres du conseil d'administration et du comité de rémunération, plusieurs d'entre eux étant proches de Musk depuis 15 à 20 ans.

Cette décision, contenue dans un jugement de 200 pages, met en lumière les liens étroits entre Musk et les membres du conseil, et remet en cause leur capacité à négocier de manière équitable. La juge a également noté que le plan représentait 250 fois la rémunération moyenne des PDG comparables et a questionné si le « CEO superstar » n'avait pas été excessivement rémunéré.

Elon Musk en colère

La réaction d'Elon Musk ne s'est pas faite attendre. Sur le réseau social X (ex-Twitter), qu'il possède, il a ironiquement conseillé de ne jamais installer le siège d'une société dans l'État du Delaware. Par ailleurs, l'action Tesla a enregistré une baisse de près de 3% suite à l'annonce du jugement.

Greg Varallo, avocat représentant les plaignants, a salué cette décision, la qualifiant de « minutieuse » et de « bien raisonnée ». Il souligne que cette décision bénéficiera aux investisseurs de Tesla en annulant la dilution causée par le plan de rémunération. Du côté de Tesla, aucune réaction officielle n'a été communiquée immédiatement après le jugement.

Ce jugement historique pose des questions cruciales sur les pratiques de gouvernance des grandes entreprises, notamment en ce qui concerne la rémunération des dirigeants et l'indépendance des conseils d'administration. Il marque un tournant dans la manière dont les tribunaux peuvent influencer les politiques de rémunération et la gestion des grandes entreprises. Elon Musk, tout en ayant la possibilité de faire appel de cette décision, se trouve face à un jugement qui pourrait redéfinir les standards de rémunération et de gouvernance dans le monde des affaires.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "L’environnement est un sujet humanitaire quand on parle d’accès à l’eau" (2/2)

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence" (1/2)

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"













Rss
Twitter
Facebook