Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La licorne Deezer veut s'imposer au Moyen-Orient





Le 4 Août 2018, par

Même si Deezer est très loin d'égaler les leaders du streaming musical, la plateforme française a de l'ambition. Et les moyens qui vont avec…


Deezer est parvenu à boucler une levée de fonds de 160 millions d'euros, provenant de ses actionnaires historiques (dont Orange), mais aussi du fonds souverain saoudien Kingdom Holding Company et de Rotana, une entreprise dirigée par le prince AlWalid. Ce faisant, l'entreprise devient une « licorne » : sa valorisation atteint en effet le milliard d'euros. « Cette levée de fonds devrait nous permettre à la fois de financer l'accélération de notre développement sur des marchés en forte croissance et de renforcer nos positions dans des territoires clés », se réjouit le PDG de Deezer, Hans-Holger Albrecht.

L'entreprise, qui compte 14 millions d'abonnés dans les 180 pays où elle est présente, a désormais l'ambition de s'imposer au Moyen-Orient, un marché délaissé par la concurrence et tout particulièrement par Spotify, le leader du secteur. Rotana est le « premier producteur et distributeur de musique en langue arabe de la région et possède un catalogue comprenant plus de 13.000 titres et 2.000 vidéos ». Un contenu stratégique qui va permettre à Deezer de se faire une place en Egypte, en Turquie, aux Émirats Arabes Unis et en Arabie Saoudite. Potentiellement, l'entreprise va pouvoir s'adresser à un marché de 400 millions de personnes.

« L'accord de distribution signé avec Rotana nous offre une opportunité unique de développer de futures positions de leader sur des marchés en pleine expansion », enchérit Hans-Holger Albrecht. Deezer a le vent en poupe, mais la plateforme française créée en 2007 est très loin de jouer dans la même cour que Spotify (180 millions d'utilisateurs actifs pour 83 millions d'abonnés) et Apple Music (50 millions d'abonnés). Deezer a enregistré un chiffre d'affaires de 300 millions d'euros l'an dernier.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : deezer

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook