Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La néobanque N26 abandonne le Royaume-Uni à cause du Brexit





Le 12 Février 2020, par François Lapierre

Dans le secteur des néobanques, l’habitude est plutôt aux nouvelles d’expansion que de retrait. N26 a pourtant annoncé l’abandon du marché britannique.


Les comptes fermés le 15 avril

La néobanque allemande, une des leaders du secteur en Europe avec 5 millions de clients, s’était lancée outre-Manche il y a 18 mois. Pourtant, l’entreprise a décidé de se retirer du Royaume-Uni et de fermer les comptes de ses clients britanniques. Une décision mûrie par le Brexit, explique la fintech : « Le Royaume-Uni ayant quitté l'Union européenne, N26 a annoncé aujourd'hui qu'elle allait quitter le marché britannique », explique le groupe. En cause : la perte de la licence bancaire européenne par le pays, véritable passeport qui permet d’exercer une activité bancaire dans tous les pays membres de l’Union. 

Puisque le Royaume-Uni ne fait plus partie de l’Union européenne — les négociations sur un accord commercial se poursuivent jusqu’au 31 décembre — les établissements financiers et bancaires se doivent de demander une licence auprès de la FCA (Financial Conduct Authority). N26 a décidé de se passer de ces formalités, au contraire d’autres néobanques.

Toujours beaucoup d’ambition

Pour les clients de N26, la conséquence très directe c’est que leurs comptes seront fermés d’ici le 15 avril. Ils doivent transférer leurs fonds sur un autre compte avant l’échéance. Quant aux employés de la néobanque qui exercent au Royaume-Uni, la majorité d’entre eux occuperont de nouvelles fonctions au sein de l’entreprise « à mesure que la banque mobile continuera de développer son équipe mondiale ».

N26 avait pourtant les moyens de ses ambitions au Royaume-Uni, la néobanque étant soutenue par Tencent, Allianz ou encore le fonds souverain de Singapour (GIC). L’entreprise, valorisée à hauteur de 3,5 milliards de dollars, entend poursuivre sa « mission » de transformation du secteur bancaire mondial « par l'innovation et la puissance de la technologie ».




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook