Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La pénurie de semi-conducteurs va-t-elle impacter les cartes bancaires ?





Le 29 Juin 2021, par Paolo Garoscio

Depuis que l’activité industrielle a repris, après le coup d’arrêt causé par la Covid-19, une pénurie majeure impacte l’ensemble des secteurs : celle de semi-conducteurs. Si, initialement, elle a surtout touché le secteur de l’informatique, ce sont désormais l’ensemble des fabricants de produits nécessitant des éléments électroniques qui sont touchés. Derniers en date à s’inquiéter : les fabricants de cartes bancaires.


Les cartes bancaires vont-elles souffrir de la pénurie ?

Pixabay/flyerwerk
Pixabay/flyerwerk
L’impact de la pénurie de semi-conducteurs sur le secteur des technologies financières n’est pas encore réel, mais la SPA (Smart Payment Association), qui regroupe les fournisseurs européens de technologies de sécurité pour la finance, commence déjà à s’inquiéter. Elle tire la sonnette d’alarme le 28 juin 2021 afin d’attirer l’attention des autorités et des banques sur un risque potentiel.

Dès 2022, selon la SPA, la pénurie de semi-conducteurs pourrait impacter tout simplement la production de cartes bancaires, qui embarquent une puce électronique et la technologie NFC pour le sans contact. Or, avec près de 3 milliards de cartes bancaires éditées chaque année dans le monde, le risque pour l’économie est réel.

Vers l’impossibilité de payer ?

« Si la situation ne s'améliore pas, il y aura pénurie de millions de cartes, et cela affectera directement les consommateurs du monde entier dans la mesure où ils ne pourront pas obtenir une carte bancaire nouvelle ou renouvelée », souligne, sur BFMTV, Jacques Doucerain, président de la SPA. Un problème qui sera déjà majeur en temps normal, mais qui acquiert une dimension stratégique à l’heure de la relance économique. Surtout dans les pays industrialisés où la consommation est le principal moteur de l’économie.

Car sans carte bancaire, les consommateurs risquent de ne plus pouvoir payer les produits qu’ils désirent : même les retraits au distributeur leur seraient interdits. De quoi causer des désagréments au quotidien mais, surtout, de quoi retarder voire faire perdre des ventes aux entreprises.





1.Posté par dav le 29/06/2021 16:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Solution!! Faire des carte bancaire virtuelle. Des E-Card. Facile

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook