Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La peur de perdre son emploi, chez les cadres aussi





Le 3 Février 2021, par Olivier Sancerre

Les cadres aussi ont peur de perdre leur emploi en raison de la crise sanitaire et de ses conséquences sur les entreprises. Une étude de l'Apec confirme ces craintes alors que les cadres étaient fortement courtisés jusqu'à présent.


Contexte économique difficile

L'an dernier, l'Association pour l'emploi des cadres (Apec) a publié 29 % d'offres d'emploi en moins par rapport à 2019. Une baisse très importante de 50 % pour les secteurs de l'automobile et de l'aéronautique, deux industries frappés de plein fouet par l'épidémie, et de 17 % « seulement » pour l'industrie pharmaceutique. Les entreprises ont pourtant continué d'embaucher des cadres : 10 % d'entre elles ont ainsi recruté un cadre au quatrième trimestre, malgré la mise en place de nouvelles mesures pour enrayer la pandémie.

Malgré tout, 4 entreprises sur 10 qui voulaient embaucher un cadre en 2020 ont annulé le projet ou l'ont repoussé pour cette année. Un contexte très difficile attend l'économie en 2021, avec des défaillances d'entreprises qui devrait malheureusement entraîner une hausse du chômage… Y compris chez les cadres. C'est ce qui explique les craintes des cadres interrogés par l'association : près d'un quart d'entre eux avaient peur du licenciement au mois de décembre, contre 19 % en septembre.

La mobilité en panne

Le chiffre augmente auprès des cadres de moins de 35 ans : ils sont 28 % à craindre un licenciement, contre 16 % en septembre. Les cadres de plus de 55 ans nourrissent le même sentiment à 25 %, contre 19 % en septembre. Il faut dire que 23 % des cadres de toutes catégories d'âge travaillent dans des entreprises qui ont licencié des salariés ou annoncé de futurs licenciements depuis le déclenchement de l'épidémie, au printemps dernier. 

Le conséquences de la crise sanitaire touchent également la mobilité des cadres. 57 % des personnes interrogées estiment désormais qu'il est risqué de changer d'entreprise : qui dit qu'elle ne va pas être dans l'obligation de licencier quelques mois plus tard ? 76 % des cadres au chômage ont aussi peur de ne pas retrouver un emploi dans un proche avenir, soit 6 points de plus qu'en septembre.



Tags : cadres

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Islamo…quelque chose…oui, mais quoi ?

In-house Shadow Cabinet : Un cabinet fantôme au sein des comités stratégiques

La Corporation des Incertitudes : La Génétique Managériale des Conquérants

Faut-il nationaliser Sanofi ?

Décryptage Stratégique de la Pensée Sun Tzu

Merci Donald !

Schoolab Entreprise à Mission ou comment concilier Business et enjeux sociétaux

Violence policière est fait divers













Rss
Twitter
Facebook