Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La précarité au cœur du travail dans le monde





Le 20 Mai 2015, par

Le travailleur type est précaire et il n’a tout simplement pas de contrat de travail. C’est le portrait peu amène dressé par l’Organisation internationale du travail dans son rapport annuel sur l’emploi et les questions sociales dans le monde.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Dans les faits, 75% des travailleurs dans le monde vivent dans la précarité. Seuls un travailleur sur quatre bénéficie d’un contrat de travail indéterminé avec un emploi à temps plein ; les autres doivent faire avec un contrat à temps partiel et à durée déterminée. Quand il y a un contrat…

Car les contrats de travail ne concernent qu’une minorité de travailleurs. 60% des travailleurs sur le globe n’en ont tout simplement pas ! L’économie informelle, le travail au noir en quelque sorte, est la norme pour une majorité de salariés — beaucoup sont également à leur compte.

Le rapport note également que les les chômeurs ont augmenté depuis 2008 et la crise financière. 30 millions de personnes s’y sont ajoutées, ce qui représente 201 millions de personnes sans emploi ; malgré tout, le taux de chômage est particulièrement bas : il est de 5,7% pour les hommes et de 6,3% pour les femmes. L’OIT a calculé que les rangs de la population active gonflent de 40 millions de personnes chaque années.

Enfin, les indépendants bénéficiant d’une retraite sont peu nombreux : ils sont seulement 16% à en disposer. Dans le monde et globalement, 52% des employés peuvent y prétendre, contre 100% dans les pays riches.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : oit

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »










Rss
Twitter
Facebook