Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La prime d'activité augmentée arrive le 5 février





Le 4 Février 2019, par Anne Poirier

La prime d'activité nouvelle version est versée à compter du mardi 5 février. Mais de premiers versements ont été déjà effectués en fin de semaine dernière.


Les premières réactions sont partagées

L'annonce de la hausse de la prime d'activé, par Emmanuel Macron, en décembre dernier, a entraîné un afflux de demandes en janvier sur le site caf.fr. L'État a ainsi élargi le nombre de bénéficiaires potentiels, en augmentant les plafonds d'accessibilité. Si bien que 660.000 ménages supplémentaires vont percevoir cette prime. D'ici à la fin 2019, le gouvernement table au total sur 1,2 million de nouveaux foyers bénéficiaires. Toutefois les premières réactions sont partagées.

En effet, en raison d'un mode de calcul complexe, la hausse annoncée n'est pas toujours au rendez-vous.  Ce mode de calcul prend en compte l'ensemble des revenus du ménage, la hausse étant modulée en fonction du salaire. Seuls ceux qui touchent plus d'un demi-Smic (602 €) ont droit à l'augmentation. Et plus l'activité du salarié s'accroît, plus sa prime s'élève. L'État veut ainsi stimuler l'emploi.

Ce complément de revenu, destiné aux travailleurs modestes, concerne trois millions de foyers. Ils recevaient en moyenne 160 € par mois. Pour répondre aux revendications des Gilets Jaunes sur le pouvoir d'achat, le gouvernement a annoncé une augmentation de la prime à partir de février. Cette hausse s'élève à 83 € au maximum pour une personne seule au Smic. Cependant tous les allocataires ne toucheront pas ce montant, d'où les commentaires mitigés qui commencent à fleurir sur les réseaux sociaux.

 




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook