Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La prime exceptionnelle de pouvoir d’achat reconduite en 2020





Le 6 Novembre 2019, par Nicolas Boutin

La prime Macron destinée aux salariés sera de nouveau versée en 2020, mais de nouveaux critères font leur apparition.


Quelques changements

La prime exceptionnelle de pouvoir d’achat reconduite en 2020
Après sa mise en place en 2019 par Emmanuel Macron, en réponse à la crise des Gilets Jaunes, la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat, dite la prime Macron, sera de nouveau versée en 2020. Une prime défiscalisée et exonérée de cotisations à destination des salariés, selon leurs revenus et le profil de l’entreprise. 

Les entreprises pourront, au choix, la réserver aux salariés dont la rémunération ne dépasse pas un certain plafond. Mais pour qu’elle soit exonérée d’impôt et de cotisation, l’entreprise devra avoir mis en place un accord d’intéressement. Une nouvelle règle qui pourrait limiter la portée du dispositif. 

5,5 millions de bénéficiaires en 2019

L’Assemblée nationale a validé sa reconduite désirée par le gouvernement. Contrairement à 2019, cette année le délai pour verser cette prime a été rallongé du 31 mars au 30 juin pour pouvoir bénéficier des exonérations. L’année dernière, 5,5 millions d’employés ont bénéficié de cette prime.  

La prime sera accordée dans la limite de 1.000 euros par bénéficiaire. Elle ne sera de mise que pour les salariés ayant reçu, dans les douze derniers mois précédents, des revenus inférieurs à trois fois le Smic. Le montant précis est défini selon la rémunération et le niveau de qualification des bénéficiaires. 



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

OPA du fonds Searchlight sur Latécoère : un nouveau scandale Alstom ?

Frédérique Picard :"j’ai décidé de répertorier les leviers spécifiques qui permettent aux femmes d’oser"

Jean-Louis Scaringella, les taux d’intérêt négatifs ou : « l’euthanasie des rentiers »

La Saga des Audacieux

Pouquoi les ambitions protectionnistes chinoises et américaines frappent la France et l'Europe

Frédéric Verdavaine (Nexity) : « Nous sommes au croisement de nombreux enjeux de société structurants pour l’avenir »

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum












Rss
Twitter
Facebook