Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La production de Nutella arrêtée provisoirement à l’usine normande de Ferrero





Le 21 Février 2019, par

Mauvaise surprise pour les amateurs de Nutella : l’usine de Normandie va suspendre ses activités en raison de la découverte d’un défaut de qualité.


L’usine de Ferrero basée en Normandie est tout simplement la plus importante à fabriquer la fameuse pâte à tartiner. Elle produit un tiers du total des pots de Nutella vendus dans le monde, autant dire que le groupe italien y tient beaucoup et qu’il s’agit d’éviter un arrêt de l’activité… à moins d’avoir une excellente raison. L’usine de Villers-Ecalles (Seine-Maritime) a cependant dû cesser la production « après avoir lu les résultats d'un des contrôles de qualité », explique Ferrero. L’entreprise a « constaté un défaut de qualité au niveau de l'un des produits semi-finis entrant dans la fabrication de nos produits Nutella et Kinder Bueno ».

Le défaut est apparu ce mardi, en fin d’après-midi. Depuis, l’usine a suspendu provisoirement ses activités. Il s’agit d’une mesure de précaution afin de mener une enquête plus approfondie. Ferrero explique qu’aucun de ses produits actuellement disponible dans les rayons des magasins n’était affecté par ce défaut de qualité, ni l’approvisionnement de ses clients. Le groupe de confiserie se doit de jouer la transparence totale sur le sujet : pas question en effet de voir les ventes se contracter, le Nutella étant le produit vedette de Ferrero qui rencontre toujours beaucoup de succès en France.

Le groupe se donne jusqu’à la fin de la semaine pour terminer son enquête dans l’usine de Normandie. L’entreprise prendra ensuite les mesures correctives nécessaires dès que les résultats seront connus. Puis, la production pourra repartir de l’avant. Les amateurs de Nutella ne doivent pas craindre de pénurie…


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : Ferrero

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art market



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"








Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens











Rss
Twitter
Facebook