Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La production de blé en France en chute libre





Le 7 Août 2016, par

La France n’est plus un « grenier à blé ». La production nationale cette année devrait s’établir à 29,1 millions de tonnes, soit 29% de moins qu’en 2015. En cause, des intempéries printanières qui ont dégradé le rendement du blé.


L’Agreste, le service statistique du ministère de l’Agriculture, explique que les cultures ont souffert d’un excès d’eau ainsi qu’un manque de luminosité durant le printemps, une situation qui pourrait mettre à mal les récoltes cette année. Ce d’autant que les intempéries sont propices à la prolifération de maladies et de rongeurs, s’alarme l’organisme.

L’Agreste nuance néanmoins ses propos en indiquant que les résultats des moissons permettront de réviser à la hausse ou à la baisse le niveau des récoltes. Les estimations ont en effet été réalisées début juillet. Mais la situation météo du printemps n’incite pas à l’optimisme.

Selon les régions, les rendements seront plus ou moins élevés. Leur chute devrait être plus prononcée dans les régions du nord et de l’est de la France, ainsi que dans le bassin parisien. On s’attend à des baisses comprises ente 31% et 40% par rapport à la moyenne des récoltes de la période 2011-2015.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : agriculture

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook