Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La production européenne de glace a reculé l'an dernier





Le 17 Août 2018, par

L'été est le moment propice pour déguster une glace, et c'est encore plus le cas avec les températures caniculaires enregistrées ces dernières semaines. Signe des temps, la production européenne a reculé entre 2016 et 2017.


Les consommateurs européens demeurent particulièrement friands de crème glacée bien sûr, en particulier en été. La production des 28 pays de l'Union européenne a pourtant fondu : de 3 238 millions de litres de glace, elle est passée à 3 138 millions. Comment expliquer ce désintérêt (relatif), alors que les températures ne cessent d'augmenter ? Selon le cabinet britannique Mintel repris par BFM TV, le recul de la production de glaces s'explique par la « méfiance des consommateurs envers les produits sucrés ». 

De plus, les gourmands sont de plus en plus attirés par les glaces vegan, sans graisse animale, dont la consommation a augmenté de 180% entre 2014 et 2016. Même si les producteurs s'adaptent à cette nouvelle tendance, il n'y a là pas de quoi enrayer le rythme de la baisse. Le plus gros producteur de glace en Europe est l'Allemagne, selon les données compilées par Eurostat. Le pays en a produit 517 millions de litres l'an dernier, contre 511 millions pour l'Italie qui a vu une réduction de sa production de 14% d'une année sur l'autre.

On compte en Italie 19 000 magasins de glaces, approvisionnés par 2 600 producteurs. Le seul marché italien représente 1,5 milliard d'euros de chiffre d'affaires… La France est troisième sur le podium des plus gros productions de glace en Europe, avec 466 millions de litres. Une étude Harris Interactive relève que le parfum préféré des Français demeure la vanille, devant le chocolat, puis la pistache et le citron. À noter : les plus de 50 ans placent la vanille au premier rang de leur préférence, suivie par… le parfum rhum-raisin. 


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : consommation

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook