Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La réforme des aides au logement pour cet automne





Le 25 Juillet 2017, par

Malgré la polémique qui ne faiblit pas, le gouvernement persiste et signe. Les aides au logement seront bien rabotées de 5 euros par mois à partir du 1er octobre.


Les organisations étudiantes, les associations de lutte contre la pauvreté, une bonne partie de la classe politique sont vend debout contre la volonté du gouvernement Philippe de réduire les aides au logement, APL en tête. Malgré tout, il tient bon dans la tempête et il ne compte pas céder à la pression. Le ministre de la Cohésion des territoires Jacques Mézard est monté au front en affirmant qu’il ne fallait « rien céder ». Le gouvernement veut mettre en place, en parallèle à cette baisse, une réforme des aides au logement qui bénéficient à 6,5 millions de Français.

 

Le ministre l’assure : cette mesure vise aussi à réguler le marché du logement, qui a été perverti par ces aides. « Après les études, quand on met un euro de plus aux APL, ça fait une hausse de 78 centimes des loyers, il faudra bien sortir de ce système qui est pervers », a-t-il souligné. Le budget de la France compte 19 milliards pour les APL, pour un budget du logement de 30 milliards d’euros. Un record en Europe, déclare-t-il, alors que le pays est en manque de logements et où les loyers sont trop élevés.

 

Une réforme est donc à l’étude pour cet automne. Les aides au logement seront revues dans une loi  sur le sujet. Jacques Mézard, qui est également en charge du portefeuille du Logement, veut avoir une « vision globale » de la politique du logement : « Nous sommes avec des montants qu'il faut arriver à maîtriser mais surtout avec des réformes structurelles à mettre en place », conclue le ministre.



Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : apl

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »










Rss
Twitter
Facebook