Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La réforme du code du travail, ce n’est pas gagné pour 6 Français sur dix





Le 28 Août 2017, par

C’est sans doute le dossier le plus brûlant de la rentrée politique : la réforme du code du travail. Emmanuel Macron a obtenu des parlementaires la possibilité de le modifier par ordonnances.


Mais les Français se montrent sceptiques concernant la capacité de l’exécutif de réformer le code du travail. Selon un sondage Odoxa pour RTL, plus de 6 sondés sur dix (63%) estiment que le président de la République et son Premier ministre ne sont pas de taille pour modifier les règles en entreprises. La même proportion pense que le recours aux ordonnances est une mauvaise idée : c’est 11 points de plus qu’en mai, ce qui montre que le doute est de mise. Ce n’est pas de très bon augure pour Emmanuel Macron...

 

Ce qui l’est encore moins, c’est le sentiment partagé par 8 Français sur dix que cette réforme aboutira à un mouvement de contestation généralisée à la rentrée. Les syndicats, ainsi que la France insoumise le parti de Jean-Luc Mélenchon ont donné rendez-vous au gouvernement dans la rue tout au long du mois de septembre pour protester contre cette nouvelle loi. Le spectre de la contestation contre la loi Travail, au printemps 2016, plane toujours.

 

En revanche, 56% des personnes interrogées pensent que le code du travail représente un “frein” dans l’entreprise, notamment pour les embauches. Emmanuel Macron fait ici le plein de soutien de la part de son propre camp bien sûr (67%), mais aussi de la droite parlementaire (67%) et du Front National (62%). Comme toujours, il est difficile de lire la volonté de réforme des Français puisque 61% d’entre eux se disent contre le plafonnement des indemnités aux prud’hommes...



Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook