Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La taxe foncière pour les régions enterrée par Matignon





Le 18 Septembre 2016, par

Il n'y aura pas de nouvelle taxe foncière pour les régions. Le gouvernement a définitivement enterré cette idée ce vendredi 16 septembre. Pourtant, le projet avait reçu le feu vert des régions en juin…


Cette taxe spéciale d'équipement régionale (TESR) devait servir à financer les régions au travers d'un prélèvement supplémentaire sur les propriétaires fonciers et sur les entreprises. C'est l'Association des régions de France (AFR) qui était le maître d'œuvre de cette nouvelle taxe, qui avait obtenu l'aval de Matignon en juin. Elle devait apparaitre dans la loi de finances 2017.

Cette taxe devait rapporter 600 millions d'euros. Mais voilà, depuis plusieurs présidents de droite de région ont fait part de leur opposition. C'est notamment le cas de Xavier Bertrand pour les Hauts-de-France, et Christian Estrosi en Provence-Alpes-Côte d'Azur. Devant la fronde, l'AFR a donc reculé : la piste de réflexion de la TSER a été « abandonnée par le gouvernement et les régions », explique l'Association.

L'affaire a pris un tour très politique lorsque le parti Les Républicains a commencé à accuser le gouvernement et François Hollande de renier leur promesse de ne plus augmenter les impôts d'ici la fin du quinquennat. Manuel Valls pourrait faire de nouvelles propositions le 29 septembre, durant le congrès des régions qui se tient à Reims.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : régions

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

















Rss
Twitter
Facebook