Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La tendance à la baisse se confirme sur le marché automobile





Le 5 Juin 2024, par La rédaction

Le marché automobile français connaît une période de ralentissement notable en mai 2024. Après une légère baisse le mois précédent, cette tendance se confirme, affectant les principaux constructeurs nationaux et la part des ventes de véhicules électriques.


Chute importante des ventes du marché automobile

Le marché automobile français a confirmé une tendance à la baisse au mois de mai 2024. Avec 141.298 voitures neuves vendues, contre 145.536 en mai 2023, les ventes ont reculé de 2,9%. Cette baisse intervient après une diminution de 1,5% en avril 2024 par rapport à avril 2023, mais contrairement au mois précédent, aucune différence de nombre de jours ouvrés ne vient expliquer cette nouvelle baisse. La Plateforme automobile (PFA) attribue cette situation à la fin du leasing social et observe une augmentation récente des commandes (+4,5% en avril 2024), ce qui pourrait relancer le marché dans les mois à venir.

Les deux principaux groupes automobiles français, Stellantis et Renault, ont également été touchés par cette baisse. Stellantis a enregistré une chute de 10,1%, avec des baisses notables pour Peugeot (-11,8%) et Citroën (-9,5%), bien que la marque Opel ait connu une augmentation de 27,9%. Renault a subi une diminution de 4,7%, marquée par une baisse significative de Dacia (-15,3%) malgré une légère progression de la marque Renault (+0,4%).

En ce qui concerne les véhicules électriques, leur part de marché reste stable à 17% par rapport au mois précédent et n'a augmenté que de 1% par rapport à mai 2023. Cette stagnation est notable alors que ces véhicules représentaient déjà 17% des ventes totales en 2023.

Les moteurs hybrides en hausse

Du côté des types de moteurs, l'essence couvre désormais 32,6% des ventes de voitures neuves sur les cinq premiers mois de l'année 2024. Les technologies hybrides, combinant hybrides légères, hybrides et hybrides rechargeables, représentent 37,9% des ventes, surpassant ainsi les moteurs à essence. Dans le détail, les hybrides constituent 17,3% des ventes, les hybrides légères 12,5%, et les hybrides rechargeables 8,1%.

La Peugeot 208, aidée par le leasing social au premier trimestre, domine les ventes annuelles avec 44.519 unités écoulées depuis janvier, dépassant la Renault Clio qui atteint 38.925 ventes. Cependant, en mai 2024, la Clio a repris la tête des ventes avec 7 893 immatriculations, devançant la Peugeot 208 de 228 unités. La Dacia Sandero, solide troisième, a atteint 5 776 immatriculations en mai et s'est imposée comme le modèle le plus vendu auprès des particuliers.

Le segment des SUV est dominé par le Peugeot 2008 et le Renault Captur. En mai, le 2008 a séduit 5.573 clients, le plaçant au quatrième rang des immatriculations, tandis que le Captur, avec 4.625 ventes, suit de près. Les effets du leasing électrique continuent de se faire sentir, notamment pour la Renault Twingo et l'Opel Corsa. En mai, la Twingo a enregistré 2.469 immatriculations et la Corsa 2.637. Le Dacia Duster et la Toyota Yaris restent également populaires, avec des ventes respectives de 2.701 et 2.561 unités en mai. La Citroën C3 et la Peugeot 308 poursuivent leur progression, avec des ventes solides malgré une concurrence intense.



Tags : automobile

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook