Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La très mauvaise année 2023 du commerce mondial





Le 11 Avril 2024, par La rédaction

Pour la première fois depuis le début de la pandémie en 2020, le commerce mondial a connu une contraction significative en 2023. Les échanges commerciaux ont en effet diminué, ce qui marque une inversion de la tendance par rapport aux prévisions de croissance initiales.


Ralentissement marqué du commerce mondial

Selon les données récemment publiées par l'Organisation mondiale du commerce (OMC), les échanges commerciaux ont reculé de 1,2% en volume en 2023. Plus frappante encore est la baisse de la valeur des échanges, qui a reculé de 5 % pour s'établir à 24.010 milliards de dollars. Cette décroissance s'explique principalement par les répercussions de la guerre en Ukraine et par les tensions commerciales internationales, notamment entre les États-Unis et la Chine.

L'Europe apparaît comme le principal acteur de cette contreperformance. Le continent, qui représente 37 % du commerce mondial, a vu ses importations chuter de 14 %, tandis que ses exportations n'ont augmenté que de 2 %. Cette situation résulte en grande partie des conséquences de la guerre de la Russie contre l'Ukraine, qui a entraîné une hausse des prix et une baisse de la consommation des biens manufacturés. 

Ralph Ossa, chef économiste de l'OMC, souligne l'impact significatif de l'Europe sur le ralentissement global, avec une réduction notable de la croissance des importations et exportations mondiales.

Espoir pour les échanges commerciaux cette année

La répartition des effets de ce ralentissement commercial varie considérablement d'un secteur à l'autre. Aux États-Unis, la diminution des importations de marchandises chinoises a été particulièrement marquée, notamment dans les secteurs des télécommunications et des machines de traitement de données, qui ont respectivement reculé de 14 % et 29 %. En contraste, les importations américaines de batteries électriques en provenance de Chine ont connu une hausse spectaculaire de 45 %, reflétant une demande croissante pour les technologies durables.

Malgré ce tableau plutôt sombre, l'OMC adopte une perspective optimiste pour l'avenir du commerce mondial. Une croissance en volume de 2,6 % est attendue pour 2024, suivie d'une augmentation de 3,3 % en 2025. Cette amélioration serait soutenue par une baisse progressive de l'inflation et une reprise de la consommation de produits manufacturés, stimulée par l'augmentation des revenus réels des ménages dans les économies développées. Cependant, des incertitudes demeurent, notamment en raison des tensions géopolitiques et du protectionnisme croissant, qui pourraient entraver la reprise du commerce mondial.

La situation actuelle du commerce mondial, marquée par un recul significatif en 2023, soulève des questions quant à la robustesse de l'économie globale face aux chocs extérieurs. Toutefois, les perspectives de reprise offrent un rayon d'espoir, à condition que les incertitudes géopolitiques ne viennent pas entraver le potentiel de croissance. 




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook