Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La vignette « poids lourds » cale





Le 23 Novembre 2018, par

Les poids lourds vont être exemptés de vignette, du moins à court terme. Brune Poirson, la secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique, l’a annoncé au micro de Franceinfo.


Cette vignette « poids lourds » doit générer des recettes de 500 millions d’euros chaque année. Une manne affectée à la restauration et à l’entretien des infrastructures routières et des lignes ferroviaires. Le dispositif concerne les camions étrangers circulant sur les routes françaises, comme l’expliquait Elisabeth Borne, la ministre des Transports : «  les poids lourds qui font le plein au Luxembourg ou en Belgique traversent la France, puis refont le plein en Espagne et n'ont pas payé la fiscalité sur les carburants ». Il faudra renoncer à cet argent, du moins pour le moment.

« Il n'a jamais été question de mettre cette taxe en place l'an prochain. Nous avons dit en septembre que nous allons redéployer 300 millions d'euros pour l'entretien des infrastructures routières », a expliqué Brune Poirson. Suivant en cela les atermoiements d’autres membres de la majorité : certains d’entre eux ont parlé de « suicide », d’autres assuraient qu’il fallait se donner le temps de la réflexion. Surtout, dans le contexte actuel des « gilets jaunes », instaurer une nouvelle taxe sur le transport routier aurait sans doute été mal perçu.

La secrétaire d’État indique que ce dispositif était une solution à l’étude. « Mais il y a une palette de solutions auxquelles il faut réfléchir », ajoute-t-elle. Cette mesure faisait l’unanimité contre elle auprès des fédérations des transporteurs. La Fédération nationale des transports routiers (FNTR) affirmait qu’il s’agissait là de « taxer encore et encore le secteur routier ». En attendant de trouver cette solution de compromis, l’État va devoir trouver 500 millions d’euros ailleurs… ou renoncer à l’entretien de certaines routes.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook