Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Lagardère va réorganiser son activité presse, radio et télévision





Le 4 Avril 2018, par

Le groupe Lagardère a décidé de faire le ménage dans ses différentes activités. L'entreprise de médias ne compte plus conserver dans son portefeuille que quelques titres et radios, ainsi que la production audiovisuelle, selon Le Figaro.


Lagardère veut aller vite : c'est en effet au plus tard d'ici la fin de l'année que le groupe entant terminer les différentes cessions de ses actifs. La société ne veut plus conserver que sa production audiovisuelle, les hebdomadaires le Journal du Dimanche et Paris Match et la radio Europe 1. Tout le reste — télévisions, radios internationales, magazines — devront trouver des repreneurs. Autant que possible, dès cet été. Cette opération devrait permettre à Lagardère d'engranger de 400 à 700 millions d'euros.

L'entreprise a enclenché un processus d'information et de consultation des représentants du personnel. Denis Olivennes, le président de Lagardère Active, explique dans un mémo à usage interne que la société souhaite se réorganiser en cinq pôles autonomes dotés de moyens propres, que ce soit opérationnels ou fonctionnels. Chacun de ces pôles constitueront « autant de lots cessibles ». 

Lagardère Active est le pôle audiovisuel et presse du groupe Lagardère SCA. Outre Europe 1 qui restera au sein de l'entreprise, l'entité possède les radios Virgin Radio et RFM, ainsi que les chaînes MCM, Mezzo, Canal J, et de nombreux titres de presse parmi lesquels Elle, Télé 7 Jours, Public, Ici Paris, France Dimanche… Cette branche média, numéro un de la presse magazine en France, pèse près du quart du chiffre d'affaires de la société avec un total de 37 titres en France (et 87 sous licence à l'international). La nouvelle de ce démantèlement a ravi les marchés, qui salue le titre Lagardère avec une hausse de plus de 2%.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : média

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook