Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Laurence Aubourg et Olivier Lecointre : "Manager avec les principes toltèques"





Le 14 Décembre 2022, par Bertrand Coty interview


Laurence Aubourg et Olivier Lecointre, vous traitez dans votre livre paru aux éditions Deboeck supérieur, Manager avec les principes toltèques, d’un management qui privilégie la confiance et la sérénité. Quels sont les origines et les principes de cette méthode ?

Ils sont issus d’une sagesse ancestrale transmise par Miguel Ruiz dans le bestseller Les Quatre Accords Toltèques, La Voie de la liberté personnelle (éditions Jouvence). Il partage 4 clefs simples pour transformer sa vie et ses relations :
1 - Que ta parole soit impeccable ;
2 - Ne réagis à rien de façon personnelle ;
3 - Ne fais aucune supposition ;
4 - Fais toujours de ton mieux.

En quoi cette approche est-elle d’actualité ? 

Nous vivons dans un environnement de plus en plus instable et inconnu sur de multiples plans en même temps : social, économique, politique, santé, écologique, climatique, géopolitique… Les modèles traditionnels de fonctionnement, les combats d’idées et de certitudes limitent considérablement la créativité et l’action face à des enjeux complexes.
 
Les principes de fonctionnement d’équipe issus des accords toltèques et accessibles à tous constituent un terreau fondamental à l’émergence de l’Intelligence Collective, au bénéfice des personnes, de l’équipe qu’elles forment et de leurs enjeux. Ils facilitent non seulement les relations, mais également l’audace et l’action.

Pensez-vous que notre époque ait perdu sa capacité d’écoute face aux incertitudes qui nous assaillent ?

A l’heure d’internet et des réseaux sociaux, l’incertitude globale de notre monde en transition est renforcée par une pléthore d’informations disparates. Si notre époque est encore capable d’écouter, il semble qu’elle ne sait plus vraiment qui écouter et qui croire. La peur ou les peurs se propagent et font que les personnes se regroupent pour se rassurer en fonction de leur opinion ou de leurs certitudes. Il en résulte une écoute limitée à ceux qui pensent comme nous.
 
L’écoute mène à une forme d’isolement, ce qui peut être paradoxal à une époque où il est si facile et trompeur de se sentir en contact avec tant d’autres personnes. Mais nous sommes des débutants dans ces pratiques nouvelles et étendues quasiment au monde entier. L’échange numérique par exemple n’est pas l’écoute ni la parole, c’est une nouvelle forme de communication et de partage que nous ne savons pas encore vraiment utiliser…
 
C’est une époque où peut-être nous faudrait-il (ré)apprendre à écouter avec discernement, à connaitre nos propres biais de représentation de la réalité, à nous exprimer en précisant s’il s’agit de connaissances vérifiées, d’opinions ou de rumeurs et à donner la possibilité à celui qui écoute de faire sa propre opinion et de la respecter.
Les 5 accords toltèques, par leur pratique, invitent entre autres à cela : écouter avec discernement et réagir avec intelligence et ouverture d’esprit.
 
Avez-vous des exemples concrets des changements positifs apportés par les principes toltèques ? 

Claire Lascaux, co-dirigeante d’un cabinet d’expertise comptable et membre du CJD témoigne :
Avec l’adoption des accords toltèques en 2019, j’ai gagné en authenticité et les membres de l’équipe également. La communication est plus vraie, les échanges plus fructueux. J’assiste à plus d’entraide, parce que les choses sont exprimées. L’ambiance est conviviale. La plupart des collaborateurs font des propositions et prennent des initiatives créatives.

Grâce aux accords toltèques, on a pu maintenir le lien pendant l’épidémie, même sans se voir pendant plusieurs mois. Cependant, les difficultés de chacun dans cette période ont conduit à une baisse de la cohésion d’équipe et de l’authenticité de la communication. C’est important maintenant de retravailler en collectif, sur le collectif, avec les accords toltèques.

J’anime également au CJD un groupe de travail sur la performance globale des entreprises (sociaux, sociétaux, environnementaux, mode de gouvernance). La posture et la communication du dirigeant, soutenu par la communication non violente et les accords toltèques est un des thèmes abordés. 
 
Témoignage d’un membre d’une équipe de production, pratiquant les accords :
« Avec le recul, en adoptant ensemble les accords d’attitude, la plus agréable surprise était justement le fait d’avoir une équipe dans laquelle je me sente en confiance. Une équipe sur laquelle je puisse m’appuyer pour avoir des opinions ou établir des plans d’action de façon transparente. Il en résulte aussi un alignement des décisions et des actions avec nos équipes. On fait ça de façon beaucoup plus ouverte que dans certaines équipes. »
 
 Laurence AUBOURG, ingénieure de formation, a 25 années d’expérience dans une entreprise internationale. Elle a suivi l’enseignement de la « Voie de Sagesse Toltèque » qu’elle pratique depuis 2004, sur un plan personnel et en accompagnement en l’associant à la PNL et à l’approche systémique ou symbolique.
 
Olivier LECOINTRE a plus de 30 ans d’expérience dans l’industrie de la santé animale au sein d’une entreprise internationale lui offrant de nombreuses opportunités de vivre et d’expérimenter le management et le leadership dans des contextes multiculturels et des situations complexes. Spécialisé dans les approches pragmatiques de l’innovation de rupture, il accompagne des dirigeants et des équipes dans leur voyage vers une culture de performance par l’innovation et l’intraprenariat basée entre autres sur l’Agilité et l’Effectuation.
 




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook