Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le 1er mai, la consultation chez le généraliste coûtera plus cher





Le 30 Avril 2017, par

Le 1er mai sera l’occasion de plusieurs revalorisations en tout genre, et il y en a une que tous les Français devront payer : celle des consultations chez le médecin généraliste. Elle passera ainsi de 23 à 25 euros.


Les médecins généralistes ont obtenu cette revalorisation de haute lutte, après plusieurs mois de négociation. Deux euros de hausse pour les actes en secteur 1 (conventionné), comme le veut la convention signée par les syndicats libéraux et l’assurance maladie l’été dernier. Cette convention a une durée de cinq ans.

MG France, un des syndicats qui, avec Le Bloc et FMF ont paraphé la convention, estime néanmoins que cette hausse du prix de la consultation est encore insuffisante. La prochaine étape, selon l’organisation, est d’arracher la même « rémunération moyenne » que d’autres spécialités «  en supprimant le différentiel de 30% en défaveur de la médecine générale », décrit le syndicat. L’Assurance maladie rembourse une consultation chez le psychiatre à hauteur de 41 euros, pour donner un exemple.

La CSMF, qui n’a pas signé l’accord, indique également que cette revalorisation de la consultation chez le médecin généraliste est insuffisante puisque cela faisait plus de six ans que ce tarif n’avait pas évolué. En l’espèce, la Confédération fustige la politique de la ministre de la Santé Marisol Touraine, qui passera la main après les prochaines élections législatives.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : médecins

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »










Rss
Twitter
Facebook