Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le Big Mac le plus cher de France ? À Saint-Denis pendant les matchs de l'Euro





Le 29 Juin 2016, par

Les prix ont tendance à augmenter quand on se trouve près d'un événement sportif ou culturel d'importance, et ce pour tous les biens et les services — y compris… la nourriture ! Le Point a fait les comptes concernant le tarif du Big Mac.


Le fameux sandwich de McDonald's est un bon indicateur de la hausse des prix : ce produit est vendu partout dans le monde et il reflète assez fidèlement le pouvoir d'achat. Au sein même d'un pays, il existe des variations, comme c'est le cas actuellement en France où se déroule un événement bien spécial : l'Euro de foot.

Il se trouve que les jours de matchs au Stade de France à Saint-Denis, le restaurant McDonald's situé aux abords fait payer le Big Mac plus cher que partout ailleurs en France. D'habitude, le sandwich y est vendu 4,15 euros ; mais lorsqu'il y a une rencontre, il passe à 5,50 euros ! Mine de rien, c'est une augmentation salée de 25%…

Le trophée du Big Mac le plus cher de France est détenu par le McDo situé sur les Champs-Élysées ; il coûte 4,70 euros… mais c'est sans compter les jours de matchs à Saint-Denis ! À Marseille, le restaurant situé près du Stade Vélodrome ne pratique aucune augmentation opportuniste durant une rencontre de l'Euro. Les restaurants sont généralement tenus par des franchisés qui fixent eux même leurs prix.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : mcdonald's

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook