Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le Coca-Cola coûte plus cher depuis cet été





Le 3 Septembre 2018, par

Le prix de certaines bouteilles de Coca-Cola a augmenté cet été… mais le groupe américain a tenté de ruser en réduisant la taille des contenants tout en maintenant les prix !


De fait, le prix du cola au litre a donc augmenté… Dans les faits, Coca-Cola a remplacé ses bouteilles de 1,5 et 2 litres par des contenants de respectivement 1,25 et 1,75 litre. Quant au prix, il n'a pas changé, il a même un peu augmenté selon les témoignages de plusieurs consommateurs repris par BFM TV. Avant ce changement qui s'est déroulé progressivement, la bouteille de 2 litres coûtait 1,71 € : son remplaçant de 1,75 litre est désormais tarifé 1,76 €. Quant au contenant de 1,5 litre vendu auparavant 1,42 €, la bouteille de 1,25 litre coûte 1,48 €.

Les consommateurs paient donc plus cher leur soda au litre. Il y a une raison pour laquelle les prix sont désormais plus élevés sur ce type de produit. D'une part, il y a la nouvelle version de la taxe sur le soda : cette ponction, mise en place 2012 pour lutter contre les boissons trop sucrées, a été revue à la hausse en juillet. Les entreprises agro-alimentaires ont donc dû absorber cette augmentation dans leurs marges, ou la répercuter sur la facture finale, donc aux consommateurs. 

Cette pratique dite du « downsizing » est une manière, pour Coca-Cola et les industriels, d'atténuer la hausse des prix en réduisant la taille des contenants. Dans le cas qui nous occupe ici, on ne peut pas écarter la possibilité que le groupe américain ait voulu profiter de l'occasion pour grappiller quelques centimes d'euro supplémentaires sur chaque bouteille. Un « coup » opportuniste qui se transforme en coût pour le consommateur…


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : coca-cola

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »










Rss
Twitter
Facebook