Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le Crédit Mutuel Arkéa pourrait vendre Leetchi





Le 15 Juillet 2021, par La rédaction

Leetchi, le célèbre service de cagnottes en ligne, serait à vendre. Son propriétaire, le Crédit Mutuel Arkéa, voudrait en effet céder l'entreprise, six ans après l'avoir achetée.


Toujours des pertes pour Leetchi

Leetchi est une réussite internet : le site, qui permet de constituer des cagnottes en ligne sur tous les sujets, compte 12 millions d'utilisateurs dans 150 pays. Mais malgré ses succès, l'entreprise perd de l'argent (4 millions d'euros fin 2020) et la concurrence est vive dans ce secteur. Par ailleurs, Leetchi fait régulièrement l'objet de controverses avec ses utilisateurs, en bloquant le versement de fonds pour vérifier leur bon emploi. Bref, le service est devenu un actif difficile à valoriser pour son propriétaire, le Crédit Mutuel Arkéa.

La banque avait empoché Leetchi il y a six ans, pour la somme de 60 millions d'euros. Dans la foulée, elle s'offrait également Mangopay, un service de paiement pour les plateformes de financement participatif. Mais le groupe n'a jamais su articuler les synergies avec la plateforme. Selon Les Echos, le Crédit Mutuel Arkéa a mandaté Deutsche Bank pour trouver un acquéreur pour Leetchi et Mangopay.

Une cession qui a du sens

Si la banque ne confirme pas sa volonté de vendre Leetchi, en revanche Julien Carmona, le président du groupe, ne fermait pas la porte à « d'éventuelles cessions ou arbitrages », comme il l'expliquait dans une interview à La Tribune. « Les valorisations sont devenues très élevées, notamment dans le domaine des paiements », soutient-il. Par ailleurs, « ce n'est pas notre vocation de suivre des tours de table aux montants faramineux ». Dans ce contexte, la cession de Leetchi a effectivement du sens pour l'établissement mutualiste.

On ignore le montant que le Crédit Mutuel Arkéa compte engranger de cette vente, mais on peut raisonnablement penser que le groupe souhaite dégager une somme supérieure à celle engagée à l'époque de l'acquisition. Par ailleurs, aucun prétendant n'a publiquement montré de signes d'intérêt pour Leetchi et Mangopay, mais le dossier doit certainement être actuellement visé par plusieurs grandes entreprises.



Tags : leetchi

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook