Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le FMI table désormais sur 6% de croissance mondiale en 2021





Le 7 Avril 2021, par Paolo Garoscio

C’est une bonne nouvelle… mais pas pour tout le monde. Le Fonds Monétaire International (FMI) a dévoilé le 6 avril 2021 ses nouvelles prévisions de croissance mondiale pour 2021. Des prévisions en hausse, mais essentiellement grâce aux États-Unis.


La croissance mondiale revue à la hausse

Pixabay/Tumisu
Pixabay/Tumisu
Par rapport aux précédentes estimations de croissance, qui dataient de janvier 2021, le FMI voit du mieux au niveau de l’économie mondiale. Ses prévisions tablent désormais sur 6% de croissance, 0,5 % de plus qu’en janvier 2021. L’institution relève également, le 6 avril 2021, ses prévisions de croissance pour 2022, à 4,4% (+0,2%). De quoi confirmer la nature non systémique de la crise économique liée à la crise sanitaire : les dégâts seront moins importants et plus rapidement résorbés que ceux de la crise économique de 2008, par exemple.

Mais si le FMI est plus optimiste, c’est essentiellement grâce au succès des premiers jours de Joe Biden en tant que président des États-Unis. Ce dernier a lancé un plan de relance de 1.900 milliards de dollars pour soutenir l’économie, mais a surtout réussi le pari de battre tous les objectifs de vaccination de la population, clé de la reprise économique. Dès le 19 avril 2021, d’ailleurs, tous les adultes américains seront éligibles à la vaccination, a-t-il annoncé le 6 avril 2021.

Prévisions en hausse pour la France, contrairement à ce que s’attend Bercy

Pour la France aussi, le FMI voit du mieux : alors que l’institution tablait sur 5,5% de croissance en 2021 pour l’Hexagone en janvier 2021, elle table désormais sur 5,8%. Une hausse somme toute légère, comparée à la hausse des prévisions de croissance pour les États-Unis qui a été de 1,3%, à 6,4%.

L’annonce du FMI tranche par ailleurs avec celle de Bruno Le Maire qui, le week-end du 3 avril 2021, a déclaré revoir à la baisse les prévisions de croissance. Le gouvernement ne table plus que sur 5% de croissance du PIB français en 2021.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook