Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le Franc suisse, un placement incontournable ?





Le 5 Septembre 2019, par Anne Poirier

Valeur refuge dans un contexte de plus en plus perturbé, la devise helvétique ne cesse de gagner du terrain. Un mouvement qu’aura bien du mal à enrayer la Banque nationale suisse (BNS).


Le franc suisse valeur refuge

Le franc suisse a le vent en poupe. La devise de la confédération helvétique (CHF) vient de se hisser à 0,92 euro, au plus haut depuis le printemps 2017. Valeur refuge de référence, à l’instar de l’or, du yen, ainsi que des emprunts d’Etat américains, allemands et français, elle profite d’un environnement économique, politique et financier de plus en plus incertain. L’économie mondiale ralentit. Guerre commerciale, Brexit, crise politique italienne, manifestations à Hong Kong, tensions dans le détroit d’Ormuz... Autant d'évènements qui poussent les investisseurs vers des valeurs refuge.

 


L’économie de la zone euro se dégrade

L’économie de l’Union monétaire est en difficulté. En Allemagne, les indicateurs avancés continuent de se replier à des niveaux inquiétants. Le climat des affaires, mesuré par l’indice IFO, a chuté en août à son plus bas niveau depuis 2012, et la composante qui mesure les “attentes” pour les six prochains mois a touché son plus bas niveau depuis juin 2009 soit depuis la crise des subprimes. Pour l’instant, l’activité dans les services se maintient, mais les craintes d’une récession en Allemagne s’intensifient, notamment s’il y a contagion du secteur manufacturier au secteur des services.

A priori, on voit mal comment la dynamique de l’appréciation du franc suisse pourrait s’enrayer. La devise helvétique bénéficie à la fois de l’engouement actuel pour les valeurs refuge et d’importants facteurs de soutien structurels. La Banque centrale européenne s’apprête vraisemblablement à initier des mesures de soutien d’envergure, mais devrait rester relativement impuissante. Et certainement incapable d’enrayer la dynamique d’appréciation du franc suisse face à l’euro.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"




Les entretiens du JDE

Madelin ou domino ?

L’esprit guerrier des soignants nous sauvera,

Pourrons-nous compter sur les banques ?

#Polanski : l’humiliation de Polanski dessert les femmes !

L’immédiateté et la viralité de l’information ont provoqué des changements radicaux dans nos comportements

Pourquoi l’éco sera pire que le franc CFA.

Alexis Duval, Tereos : « l’avenir de l’industrie sucrière européenne passe par une stratégie internationale »

Nous avons souhaité créer un magazine africain réellement indépendant












Rss
Twitter
Facebook