Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le Grand Paris coûtera cher aux usagers des transports en commun





Le 10 Octobre 2013, par

Il fallait bien le financer ce projet de Grand Paris. Il semblerait que le Conseil régional d'Île-de-France ait trouvé la solution. Taxer les utilisateurs de transports en commun franciliens.


Les tarifs des transports en commun franciliens augmenteront de 3 % par an pendant 12 ans.
Les tarifs des transports en commun franciliens augmenteront de 3 % par an pendant 12 ans.
Sur les 26 milliards d'euros nécessaires à la mise en place du Grand Paris, 4,5 milliards d'euros d'investissements seront dédiés au Syndicat des transports d'Île-de-France (Stif), en charge notamment de définir les tarifs des différents moyens de transports de la région parisienne. Et force est de contacter qu'ils ont eut la main leste sur la question des tarifs liés au Grand Paris.

Ainsi, en 2025, un ticket de métro coûtera 2,42 euros au lieu d'1,70 euro actuellement. Les tarifs augmenteront progressivement de 3 % par an pendant 12 ans pour représenter finalement une hausse globale de 42 % en 2025. Les tickets simples ne sont évidemment pas les seuls concernés.

Les abonnements types Navigo connaîtront eux aussi cette hausse des prix. Un abonnement cinq zones devrait ainsi coûter 161,40 euros en 2025, au lieu de 113,20 euros aujourd'hui. Et pour seulement deux zones, un usager devrait s'acquitter de la somme de 92,82 euros contre 65,10 actuellement.

Enfin la facture devrait encore s'alourdir à cause de l'augmentation de la TVA sur les transports en commun, effective au 1er janvier prochain, passant de 7 à 10 %. Et bien que les fédérations d'usagers aient tenté de faire pression sur le gouvernement, Bernard Cazeneuve, ministre du Budget, a finalement rejeté leur demande.

Même Jean-Paul Huchon, président de la région Île-de-France, et du Stif, et principal responsable de la hausse des prix des transports en commun en tant qu'instigateur premier du Grand Paris, s'est opposé à cette hausse de la TVA, craignant une fronde des usagers, comme ce fut notamment le cas au Brésil en juillet dernier, pour les mêmes raisons...


Jean-Baptiste Le Roux
Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame, en charge du... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?










Rss
Twitter
Facebook