Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le Japon va reprendre la chasse commerciale à la baleine





Le 27 Décembre 2018, par

En décidant de se retirer de la Commission baleinière internationale (CBI), le Japon va pouvoir relancer la chasse commerciale à la baleine. À la consternation de l’Union européenne, des États-Unis et de nombreux autres pays.


Les réactions à cette décision de quitter la CBI ne se sont pas fait attendre. L’Australie, la Nouvelle-Zélande et d’autres ont fait part de leur déception. De fait, le Japon entend relancer la chasse commerciale à la baleine et ce, à compter du mois de juillet. Depuis 1986, le pays exploitait une faille dans le moratoire de la commission qui lui permet de chasser les cétacés à des fins de recherche scientifique. Dans les faits, la viande des baleines capturées par ce biais finissait sur les marchés japonais. 

Le Japon, qui rejoint l’Islande et la Norvège dans la chasse commerciale à la baleine, indique cependant que cette pratique restera confinée aux eaux territoriales et à la zone économique exclusive ; les eaux de l’Antarctique et l’hémisphère sud seront donc épargnées. Par ailleurs, le pays s’engage à respecter les calculs des quotas de la CBI afin de ne pas épuiser les ressources. L’an dernier, le Japon a chassé 596 baleines à des fins de recherche. La Norvège a prélevé 432 cétacés, et l’Islande 17 pour en faire le commerce.

Le pays a tenté de faire adopter un texte au sein de la CBI qui aurait créé deux voies : d’un côté la préservation des baleines, de l’autre la chasse commerciale. Mais ce projet a échoué, notamment en raison de l’opposition de l’Union européenne, de l’Australie et des États-Unis. D’où la décision du Japon de finalement quitter la CBI qui compte 89 pays.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : baleine

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Opinion



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"










Rss
Twitter
Facebook