Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le Livret A confirme sa popularité en avril





Le 21 Mai 2020, par Olivier Sancerre

Pendant le confinement, les Français ont épargné… Beaucoup ! La collecte nette sur le Livret A durant le mois d'avril a dépassé les 5 milliards d'euros.


Placement préféré des Français

Le Livret A confirme son statut de placement préféré des Français. En pleine période de confinement et d'incertitudes, les épargnants se sont tournés vers le Livret A dont la collecte nette (les dépôts moins les retraits) a atteint 5,47 milliards d'euros le mois dernier, selon les chiffres de la Caisse des dépôts et consignations. Le Livret de développement durable et solidaire (LDDS) a lui aussi bénéficié des faveurs des épargnants, avec une collecte nette de 1,93 milliard d'euros. Les deux placements atteignent la somme de 428,3 milliards d'euros en tout, dont 312 milliards pour le seul Livret A.

Ce niveau de collecte nette annonce une année 2020 exceptionnelle, avec des mois de janvier, février et mars bien chargés eux aussi. Depuis le début de l'année, le Livret A a collecté un total de 13,47 milliards d'euros. C'est davantage qu'en 2019 ! 2020 est bien parti pour faire aussi bien, et peut-être plus, qu'en 2013. Durant les quatre premiers mois de cette année, la collecte nette avait atteint 14,59 milliards, avec un mois de janvier exceptionnel : 8,21 milliards. 

Une collecte « excessive »

La performance de 2013 était la conséquence du relèvement du plafond de versement. Rien de tout cela pour cette année, alors que le taux de rémunération est toujours aussi bas, à 0,5%. Mais les deux livrets conservent leurs atouts traditionnels, les sommes qui y sont déposées sont mobilisables immédiatement et les montants sont exonérés d'impôts et de prélèvements sociaux.

Le gouvernement et les économistes espèrent que les Français voudront puiser dans ce bas de laine pour consommer et ainsi, participer à la reprise de l'économie suite au déconfinement. Le directeur général de la Caisse des dépôts, Didier Lombard, a qualifié cette collecte d'historique… et d'excessive bien qu'il était quasiment impossible de consommer normalement en avril, les magasins étant fermés.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"














Rss
Twitter
Facebook