Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le Livret A dans le rouge sur neuf premiers mois de l'année





Le 23 Octobre 2014, par

Le Livret A continue d’en prendre pour son grade au mois de septembre. L’ex « placement préféré des Français » ne fait plus rêver personne : la collecte pour le mois dernier a une fois de plus été négative, en affichant un produit négatif de 2,37 milliards d’euros.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
Les Français puisent plus dans leurs Livrets A qu’ils n’y déposent leur épargne. Cela a été particulièrement sensible en septembre, pour plusieurs très bonnes raisons : le coût de la rentrée des classes, le troisième tiers provisionnel des impôts, et d’autres dépenses encore. Mais au delà de la conjoncture, la tendance est nette, et elle est à la baisse. Il faut dire qu’avec une rémunération qui se limite à 1% depuis le mois d’août, le véhicule d’épargne n’a rien de franchement intéressant.

La collecte est négative pour la cinquième fois consécutive; si l’on prend en compte la performance du produit d’épagne sur les neuf premiers mois de l’année, le Livret A est désormais dans le rouge de 1,66 milliard d’euros. Son cousin, le Livret de développement durable, s’en tire un peu mieux avec une collecte qui reste positive depuis le mois de janvier, avec 870 millions d’euros… mais ça ne risque pas de durer puisque la collecte de septembre a été négative (-780 millions d’euros).

Le Livret A n’est d’ailleurs pas sorti de l’ornière, puisque les mois d’octobre et de novembre devraient également se montrer assez difficiles pour les finances des Français : taxe foncière pour les propriétaires, puis taxe d’habitation vont frapper durement au porte-feuille. Sans oublier Noël qui se profile…


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : livret a

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook