Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le Livret A n'a pas fait recette en septembre





Le 24 Octobre 2023, par Aurélien Delacroix

Selon les derniers chiffres de la Caisse des dépôts, la collecte nette du Livret A s'est fortement réduite en septembre 2023. Ce ralentissement est attribuable à plusieurs facteurs, notamment l'inflation et des plafonds de dépôt atteints. Parallèlement, d'autres produits d'épargne tirent leur épingle du jeu.


Collecte en berne pour le Livret A

La Caisse des dépôts a révélé ce lundi que la collecte nette pour le Livret A s'est élevée à 450 millions d'euros en septembre, contre 2,67 milliards un an plus tôt. Un fléchissement lié en partie aux dépenses de la rentrée scolaire, majorées cette année par l'inflation. Malgré ce ralentissement, la collecte nette cumulée des neuf premiers mois de 2023 s'établit à 30,73 milliards d'euros, portant l'encours total à un niveau record de 406,1 milliards d'euros.

Le taux du Livret A a été gelé à 3% jusqu'en 2025, suivant une recommandation de la Banque de France. Ce gel pourrait entraîner un manque à gagner d'environ 3 milliards d'euros entre août 2023 et janvier 2024, selon les estimations. La Banque de France avait également privilégié ce taux pour éviter un surcoût du crédit pour les PME et pour le logement social.

D'autres produits d'épargne montent en puissance

Le Livret d'Épargne Populaire (LEP), destiné aux foyers modestes, a vu sa collecte nette dépasser celle du Livret A, avec 800 millions d'euros en septembre. L'encours total du LEP s'élève à 59 milliards d'euros à la fin de septembre 2023. À partir d'octobre, le plafond du LEP sera augmenté de 7.700 euros à 10 000 euros, ce qui pourrait encore augmenter sa popularité. Des alternatives comme les dépôts à terme, les SICAV monétaires ou même les « super livrets » gagnent également en popularité, surtout parmi les ménages les plus aisés qui ont atteint le plafond réglementaire de leur Livret A et leur LDDS. Selon la Banque de France, 5,3 millions de Livrets A dépassent ce plafond, soit 9,6 % des détenteurs.

Avec la fin de l'année qui approche, synonyme de dépenses supplémentaires, et les plafonds de dépôt réglementaires de plus en plus atteints, la collecte du Livret A pourrait continuer à baisser. Néanmoins, d'autres produits d'épargne semblent prêts à prendre la relève, notamment en raison de rendements plus attractifs. La dynamique d'épargne des Français est en pleine évolution, et la fin de l'année 2023 pourrait réserver encore quelques surprises.



Tags : épargne

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "L’environnement est un sujet humanitaire quand on parle d’accès à l’eau" (2/2)

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence" (1/2)

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"













Rss
Twitter
Facebook