Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le Livret A ne baissera pas au premier février





Le 15 Janvier 2014, par

Ce mercredi 15 janvier 2014 une annonce a fait craindre une baisse du Livret A, le livret d’épargne préféré des Français : Christian Noyer, gouverneur de la Banque de France, a en effet demandé au gouvernement une baisse malgré les annonces qu’avait faites Bercy à ce propos. Mais Bercy a maintenu son cap.


cc/flickr/besoindegauche
cc/flickr/besoindegauche
Christian Noyer a demandé au gouvernement une baisse du Livret A actuellement au taux historiquement bas de 1,25%. En effet, le 1er février 2014, un nouveau calcul doit avoir lieu et, selon la formule définie dans la loi, le taux du Livret A aurait dû baisser de 0,5 points s’établissant ainsi à 0,75%. Du jamais vu dans son histoire.

Mais afin de « préserver le pouvoir d’achat des Français », la Banque de France demandait une baisse inférieure à celle que prévue si la formule de calcul était strictement appliquée. Au lieu d’un taux à 0,75%, elle demandait au gouvernement un taux de 1%. Une décision qui aurait fait fuir les épargnants selon un sondage réalisé début janvier. 37% des Français auraient été prêts à réduire les montants de leur Livret A en cas d’ultérieure baisse du taux de rémunération.

Déjà à la fin de l’année dernière les Français avaient puisé dans leurs réserves, et notamment dans le Livret A. Près de 4 milliards d’euros avaient été retirés sur les trois derniers mois de 2013, un record. Si le taux d’intérêt avait encore baissé, les Français se seraient sans doute tournés vers d’autres produits d’épargne qui auraient été plus intéressants malgré l’absence d’imposition sur le Livret A.

La réponse de Bercy, en la personne de Pierre Moscovici ministre des Finances, ne s’est pas faite attendre. Il a répété l’engagement du gouvernement sur le sujet et a écarté toute possibilité d’une nouvelle baisse du Livret A le mois prochain. Le taux de rémunération restera donc de 1,25%, pour le plus grand plaisir des épargnants.
 


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?










Rss
Twitter
Facebook