Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le Livret A pourrait baisser à 0,5 % en février





Le 12 Janvier 2015, par

Indexé à l’inflation, le taux rémunérateur du Livret A pourrait chuter de nouveau au 1er février prochain. Le gouvernement va prendre la décision de l’abaisser, ou non, dans les prochains jours.


@Shutter
@Shutter

Vers un livret A à 0,5 % ? L’hypothèse n’est pas surréaliste. Le gouvernement doit décider d’ici la fin de semaine s’il va abaisser, ou pas, le taux rémunérateur du produit d’épargne préféré des Français. En effet, l’Insee doit annoncer mercredi le taux de l’inflation du mois de décembre dernier. Il y a fort à parier, alors que la zone Euro est entrée officiellement en déflation, que cette inflation française soit mauvaise.

 

D’après les spécialistes, cette inflation devrait être de 0,1 % pour décembre. Soit un nouveau recul après ceux du mois d’octobre dernier (0,5 %) et de novembre (0,3 %). Un véritable problème politique et économique pour le gouvernement. En effet, le Livret A est indexé sur l’inflation, donc sur l’évolution des prix sur les trois derniers mois de l’année. Le gouvernement pourrait ainsi en toute « logique » choisir d’abaisser le niveau du Livret.

 

Or d’après la formule de calcul établie, si l’équipe au pouvoir décidait d’abaisser le Livret, son taux rémunérateur chuterait à 0,5 %. Soit un taux directeur divisé par deux, puisqu’il est actuellement de 1 %. Un mauvais signal pour l’épargne des Français. Cependant, au vu des derniers mois, abaisser le taux du Livret A pourrait s’avérer dangereux sur le plan politique, mais efficace sur le plan économique.

 

Sur la précédente période, les spécialistes se sont effectivement rendus compte que les Français puisaient dans leur épargne pour consommer davantage, ce qui avait pour conséquence de tirer bon gré mal gré la croissance. Abaisser le niveau du Livret A pourrait accentuer ce phénomène, ou bien pousser les Français à placer leur argent ailleurs…



Jean-Baptiste Le Roux
Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame, en charge du... En savoir plus sur cet auteur



1.Posté par Elisa le 13/01/2015 08:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous avons déjà assisté à une désertion du livret A depuis août 2014 lorsqu'il est passé à 1%, au profit de l'assurance-vie. Je pense que si le livret A est encore revu à la baisse, les français seront encore plus nombreux à opter pour un contrat d'assurance-vie (en fonds en euros notamment).

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?










Rss
Twitter
Facebook