Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le Medef a un nouveau patron





Le 10 Juillet 2023, par La rédaction

Patrick Martin a été élu président du Medef pour les cinq prochaines années. Après une victoire indéniable, il exprime d'emblée sa volonté de collaborer avec les syndicats pour résoudre l'équation complexe de concilier croissance et climat. Cette élection ouvre une nouvelle page pour le Medef, qui cherche à jouer un rôle moteur dans la transition économique et climatique du pays.


Une élection marquante et une mission de taille

Patrick Martin a été élu à la présidence du Medef avec un taux de participation de plus de 90%, signe de l'engagement des grands électeurs de l'organisation. Le dirigeant, qui était le numéro deux de l'organisation patronale avant son élection, a réussi à rassembler autour de lui la grande majorité des fédérations professionnelles et des territoires. Il était donc vu comme le favori face à sa rivale, Dominique Carlac'h, vice-présidente de l'équipe sortante.

Dans son premier discours en tant que président, Patrick Martin a souligné que sa mission principale sera d'établir un dialogue avec les syndicats et les organisations patronales pour concilier le climat et la croissance, un défi majeur pour la France dans les années à venir. Cette réconciliation devrait permettre au pays de définir sa voie alors qu'elle se cherche souvent de manière tumultueuse et fracturée.

Les grandes orientations du nouveau président du Medef

Patrick Martin, qui dirige une entreprise de près de 3.000 salariés, prévoit une série d'actions visant à renforcer le rôle du Medef dans l'économie française et européenne. Il a plaidé pour une réduction supplémentaire de 20 milliards d'euros des impôts de production, afin de les aligner sur la moyenne européenne. Il soutient également que les investissements massifs nécessaires à la transition climatique devraient conduire à introduire une part de retraite par capitalisation dans la protection sociale française.

Le nouveau président envisage également de se rendre à Matignon le 12 juillet pour finaliser un agenda de négociations avec les syndicats. Cet agenda mettra l'accent sur l'emploi des seniors, la prévention de l'usure professionnelle, tout en laissant de côté des sujets plus conflictuels comme l'assurance-chômage et les salaires. Martin veut mettre l'accent sur la formation et l'employabilité, en particulier pour les seniors, en envisageant une augmentation de l'âge de départ à la retraite. Il aspire également à renforcer la représentation du Medef auprès des instances européennes à Bruxelles.



Tags : Medef

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook