Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le Medef s’est trouvé un nouveau patron





Le 3 Juillet 2018, par

Le Medef s’est trouvé un nouveau patron en la personne de Geoffroy Roux de Bézieux, élu ce mardi 3 juillet avec 55,8% des voix. Il prend la place de Pierre Gattaz pendant cinq ans.


Il sera la nouvelle voix du patronat français. Geoffroy Roux de Bézieux a obtenu la majorité des voix des 556 grands électeurs du Medef, réunis ce mardi à la Maison de la Mutualité à Paris. Il a obtenu 284 voix, contre 224 (soit 44%) pour son concurrent unique, Alexandre Saubot. Le nouveau patron des patrons s’est imposé dans une campagne inédite et rude qui laissera sans nul doute des traces au sein du patronat. Lors du vote consultatif du conseil exécutif de l’organisation, il était déjà arrivé en tête. Geoffroy Roux de Bézieux n’a fait depuis que conforter son avantage.

Alexandre Saubot est le patron d’Hulotte, un groupe industriel familial. Au sein du Medef, il était en charge de la négociation sociale, sans vraiment imposer les choix de l’organisation auprès des pouvoirs publics et des partenaires sociaux. Son ambition s’il avait été élu aurait été de « réconcilier la France et l’entreprise ».

Le nouveau patron du Medef a multiplié les créations d’entreprises, d’abord dans le secteur des télécoms où il a fait fortune. Avant son élection, il était vice-président de l’organisation patronale, en charge de la fiscalité et du numérique. Celui qui est aussi le patron de Notus Technologies entend incarner un patronat « moderne ». « Je saurai me montrer le plus digne possible », a-t-il déclaré après son élection. Son premier chantier sera de renouveler le Medef dont l’image n’est pas glorieuse auprès du grand public. Pierre Gattaz a certes multiplié les coups, sans parvenir à redresser l’image de l’organisation bien au contraire.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : medef

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"








Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens











Rss
Twitter
Facebook