Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le Parlement européen ne veut plus du plastique à usage unique





Le 27 Mars 2019, par

L’Europe s’empare du problème posé par la prolifération des accessoires jetables en plastique. Ces produits seront interdits à partir de 2021 dans l’ensemble de l’Union européenne.


La rapporteure belge du texte, Frédérique Ries, n’a pas mâché ses mots : « Le plastique empoisonne nos mers, il tue leurs habitants et il nous menace, nous, au bout de la chaîne. Il était urgent d'agir ». Le Parlement européen a donc voté pour l’interdiction de ces accessoires en plastique à usage unique, dont une bonne partie finit par se retrouver dans la nature. Chaque année, ce sont 8 millions d’objets de ce type qui se déversent dans les océans. L’interdiction de la directive européenne porte sur les cotons-tiges, les pailles, ou encore les touillettes à café.

Le Parlement européen entend également interdire les produits d’une dizaine de catégories si des alternatives peuvent être trouvées. Cela concerne les couverts, les bâtonnets pour les ballons, ou bien les assiettes. Les députés ont également l’ambition de réduire la consommation d’emballage en plastique des aliments prêts à consommer, tout en poussant les industriels à améliorer l’étiquetage et la conception de ces produits. L’Union européenne veut aussi s’occuper des plastiques oxodégradables, c’est à dire les produits étiquetés comme biodégradables… mais qui ne le sont pas vraiment.

Les gobelets et les récipients alimentaires en polystyrène expansé sont également dans la ligne de mire des autorités européennes. La directive ne s’arrête pas en si bon chemin. Elle met en place une obligation de couverture des coûts de collecte et de recyclage des filtres à cigarettes à compter de 2023 pour les industriels du tabac. Le texte contient aussi un objectif de collecte de 90% pour les bouteilles en plastique à l’horizon 2029.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : plastique

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »









Rss
Twitter
Facebook