Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le Printemps ouvre tous les dimanches





Le 12 Juin 2017, par

Suite à un accord signé en début d'année, le célèbre grand magasin parisien le Printemps ouvre ses portes aux clients le dimanche. L'enseigne était la dernière dans le secteur à rester fermer le dernier jour de la semaine.


La première ouverture dominicale du Printemps a eu lieu dimanche dernier, le 11 juin. Le grand magasin du boulevard Haussmann sera désormais ouvert 7 jours sur 7, toute l'année, comme la loi Macron votée il y a deux ans lui en donne le droit puisque l'enseigne est présente dans une zone touristique internationale — pour peu qu'un accord soit signé entre la direction et les salariés. 

Pour travailler un dimanche, il importe que le salarié soit volontaire, le salaire est doublé et assorti d'un repos compensateur, et la limite est de 12 dimanches par an. C'est aussi la limite que s'imposait le Printemps chaque année : il n'était jusqu'à présent ouvert que les dimanches des périodes de soldes et pour Noël. Le Printemps accueille chaque année plus de 20 millions de touristes qui seront sans doute ravis de faire des emplettes le dimanche.

La direction du grand magasin précise que cette ouverture dominicale toute l'année a permis l'embauche de 150 vendeurs et managers ; elle avait promis entre 120 à 170 embauches aux syndicats. Le Printemps est le dernier des grands magasins à ouvrir tous les dimanches, après le BHV Marais, les Galeries Lafayette, le Bon Marché et la Grande Épicerie.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : le printemps

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »










Rss
Twitter
Facebook