Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le RER va devenir « train », tout simplement





Le 12 Juin 2017, par Olivier Sancerre

On ne dira plus « prendre le RER », mais… « prendre le train ». C'est l'intention du Stif, le Syndicat des transports d'Ile-de-France, selon la Lettre du Cheminot reprise par Les Echos.


Fini le RER A, B ou C : bientôt, ce sera tout simplement le « train A », « train B » ou « train C » ! Le Stif, se basant sur plusieurs études, souhaite en effet simplifier drastiquement les dénominations des transports en Ile-de-France. Actuellement au nombre de sept, les appellations ne seront plus que quatre, plus faciles à retenir : train, métro, tram et bus.

Exit donc le RER, le Transilien, le tram express ou encore le TZen. Des dénominations peu claires pour les voyageurs, dont les disparitions vont provoquer un changement de taille pour la signalétique : le Syndicat veut que les termes qui resteront s'affichent en toutes lettres sur les panneaux. Dès le 1er juillet, ces nouveaux panneaux commenceront à bourgeonner sur le réseau, à commencer par la ligne 11 du tram express.

La RATP n'est pas particulièrement enchantée par ce bouleversement. La Régie parisienne n'apprécie ni la disparition de son Réseau Express Régional (RER), ni de son emblématique logo « M » sur les panneaux du métro. Du côté des voyageurs en revanche, on devrait apprécier la simplification.



Tags : ratp

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

OPA du fonds Searchlight sur Latécoère : un nouveau scandale Alstom ?

Frédérique Picard :"j’ai décidé de répertorier les leviers spécifiques qui permettent aux femmes d’oser"

Jean-Louis Scaringella, les taux d’intérêt négatifs ou : « l’euthanasie des rentiers »

La Saga des Audacieux

Pouquoi les ambitions protectionnistes chinoises et américaines frappent la France et l'Europe

Frédéric Verdavaine (Nexity) : « Nous sommes au croisement de nombreux enjeux de société structurants pour l’avenir »

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum












Rss
Twitter
Facebook