Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le Rafale s'envole vraiment pour l'Inde





Le 21 Septembre 2016, par Olivier Sancerre

Après le Qatar et l'Égypte, l'Inde sera le troisième client international pour le Rafale. New Delhi a approuvé le contrat d'armement qui était en négociation avec la France depuis des années.


C'est le 23 septembre, dans la capitale indienne, que la signature sera finalement apposée sur ce contrat portant sur la fourniture de 36 avions Rafale produits par Dassault. C'est Jean-Yves Le Drian, le ministre français de la Défense, qui signera en compagnie de son homologue indien, d'après l'AFP qui tient l'information des autorités du pays. « Le contrat a été approuvé au cours d'une réunion ce soir », indique l'agence ce mercredi 21 septembre.

L'Inde s'apprête à débourser près de 8 milliards d'euros (7,87 milliards plus précisément, selon la presse du pays) pour ces avions de combat, fleuron du constructeur français Dassault qui a rencontré toutes les difficultés du monde pour trouver des clients à l'international. Mais les discussions avec l'Inde ont sans doute été parmi les plus longues : elles ont en effet débuté en 2012 et portait à l'origine sur 12 milliards d'euros.

Un accord intergouvernemental a été conclu en début d'année, mais l'industrie française de l'armement attendait depuis des précisions sur les modalités financières. Visiblement, c'est chose faite. Il ne manque plus que les signatures de Paris et de New Delhi.



Tags : rafale

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Schoolab Entreprise à Mission ou comment concilier Business et enjeux sociétaux

Violence policière est fait divers

Marie Legrand, directrice générale d'Audio 2000 : "Audio 2000 s'est construit autour des valeurs de professionnalisme, d'innovation et d'accessibilité "

Le MoHo : un collectif pour changer le monde !

Couvre-feu : « leur » monde à l’envers

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute













Rss
Twitter
Facebook