Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le Rafale s'envole vraiment pour l'Inde





Le 21 Septembre 2016, par

Après le Qatar et l'Égypte, l'Inde sera le troisième client international pour le Rafale. New Delhi a approuvé le contrat d'armement qui était en négociation avec la France depuis des années.


C'est le 23 septembre, dans la capitale indienne, que la signature sera finalement apposée sur ce contrat portant sur la fourniture de 36 avions Rafale produits par Dassault. C'est Jean-Yves Le Drian, le ministre français de la Défense, qui signera en compagnie de son homologue indien, d'après l'AFP qui tient l'information des autorités du pays. « Le contrat a été approuvé au cours d'une réunion ce soir », indique l'agence ce mercredi 21 septembre.

L'Inde s'apprête à débourser près de 8 milliards d'euros (7,87 milliards plus précisément, selon la presse du pays) pour ces avions de combat, fleuron du constructeur français Dassault qui a rencontré toutes les difficultés du monde pour trouver des clients à l'international. Mais les discussions avec l'Inde ont sans doute été parmi les plus longues : elles ont en effet débuté en 2012 et portait à l'origine sur 12 milliards d'euros.

Un accord intergouvernemental a été conclu en début d'année, mais l'industrie française de l'armement attendait depuis des précisions sur les modalités financières. Visiblement, c'est chose faite. Il ne manque plus que les signatures de Paris et de New Delhi.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : rafale

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art market



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"




Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens















Rss
Twitter
Facebook