Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le SMIC augmentera automatiquement en janvier sans coup de pouce gouvernemental





Le 20 Novembre 2013, par

C'est devenu une constante depuis 2008, et cela arrange bien les gouvernements qui se sont succédés depuis cette date : le SMIC augmente automatiquement, sans qu'ils aient à prendre la moindre mesure pour cela. Cette année, de nouvelles règles de calculs font leur apparation, toujours basées sur l'inflation et le pouvoir d'achat des Français.


Le SMIC devrait donc augmenter à 1 138 euros nets mensuels à partir du 1er janvier 2014.
Le SMIC devrait donc augmenter à 1 138 euros nets mensuels à partir du 1er janvier 2014.
Augmenter le SMIC ? Le gouvernement n'en a pas les moyens. Alors autant le laisser grimper automatiquement. Tel est le message véhiculé depuis 2008 par le groupe d'experts sur le SMIC, qui a rendu public mardi son rapport préliminaire, après l'avoir remis aux partenaires sociaux.

"La reprise reste très fragile et le marché du travail ne semble pas devoir s'améliorer avant un certain temps. Dans ces conditions, il serait peu raisonnable de prendre le risque d'aggraver encore une situation difficile notamment pour les demandeurs d'emplois au niveau du SMIC" précise le groupe d'experts.

Il faut de plus relativiser. Si l'on compare la situation du salaire minimum en France, par rapport aux autres pays de l'OCDE, on réalise bien vite que l'hexagone n'est pas si mal loti. "Le SMIC est aujourd'hui très nettement au-dessus des niveaux constatés dans les autres pays de l'OCDE disposant d'un salaire minimum" précisent les économistes.

Ce n'est donc pas la première fois que ces spécialistes déconseillent un gouvernement d'appliquer un fameux "coup de pouce" pour rehausser le salaire minimum. Il s'agit même d'un leitmotiv depuis la création de ce groupe en 2008, au nom de la compétitivité et de l'emploi. En mai dernier pourtant, Michel Sapin, le ministre du Travail a totalement renouvelé l'équipe pour qu'elle intègre une dimension plus sociale, outre celle macroéconomique déjà bien présente dans les raisonnement des économistes. Ce qui ne change pourtant en rien aujourd'hui sa vision en matière de salaire minimum.

En ce qui concerne la nouvelle règle de calcul, celle-ci fait augmenter automatiquement le SMIC, à partir de l'évolution de l'inflation et de celle du pouvoir d'achat, mais à partir de nouveaux indicateurs. Le groupe d'experts estime que cette nouvelle façon de calculer le SMIC permettra de mieux prendre en compte l'évolution des dépenses contraintes des salariés aux revenus faibles.


Jean-Baptiste Le Roux
Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame, en charge du... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art market



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"




Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens















Rss
Twitter
Facebook