Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le SMIC va-t-il augmenter en octobre 2021 ?





Le 6 Septembre 2021, par Paolo Garoscio

La situation économique, en 2021, est marquée par une relance industrielle majeure et une croissance historique qui, en France, est attendue à 6% en 2021, véritable rebond par rapport à la récession de 8% connue en 2020. Mais cette situation apporte avec elle une hausse de l’inflation… qui pourrait avoir une conséquence directe sur le SMIC.


Si l’inflation dépasse les 2%…

Pixabay/marc87
Pixabay/marc87
Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, ne nie pas que ce soit possible : invité sur BFMTV, le 6 septembre 2021, il a déclaré « On peut imaginer si l'inflation est très élevée au quinze septembre que le SMIC augmente automatiquement au 1er octobre ». Une situation rare que la France n’avait pas connue depuis des années : le SMIC n’augmentait alors que de façon annuelle, le 1er janvier, sauf quelques rares coups de pouce décidés arbitrairement par le gouvernement.

Car pour qu’une hausse du SMIC survienne en cours d’année, la législation est claire : il faut que l’inflation dépasse les 2% par rapport à l’indice des prix à la consommation, publié par l’Insee chaque mois, utilisé pour la dernière revalorisation annuelle automatique, soit celui du mois de novembre de l’année précédente.

Le SMIC en hausse de plus de 30 euros en octobre 2021 ?

Pour 2021, cet indice des prix qui fait référence est celui de novembre 2020, qui a permis de fixer la revalorisation du SMIC du 1er janvier 2021. Or, comme le soulignent Les Echos, en juillet 2021, l’inflation selon l’Insee avait atteint 1,62% par rapport au mois de novembre 2020. La limite des 2% qui entraînerait le déclenchement de la revalorisation du SMIC est donc proche, et pourrait potentiellement être atteinte en août 2021 dont les données définitives seront publiées par l’Insee mi-septembre 2021.

Si l’inflation dépasse les 2%, alors le SMIC augmenterait d’autant, ce qui signifierait une hausse minimum de 31 euros bruts par mois. Une bonne nouvelle pour les salariés, mais une moins bonne pour les entreprises.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook