Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le baril de pétrole vogue vers les 100 $





Le 25 Septembre 2018, par

Les automobilistes et, au-delà, l'économie mondiale est prévenue : le cours du pétrole est en pleine forme. Des groupes de négoce prévoient même que le seuil des 100 dollars le baril sera atteint dans quelques mois.


C'est en fin d'année ou début 2019 que le baril de pétrole retrouvera le seuil des 100 dollars, estiment les groupes de négoce Trafigura et Mercuria. Le principal facteur qui pousse les prix du pétrole vers le haut est la reprise des sanctions américaines contre l'Iran : ce sont en effet près de deux millions de barils par jour qui seront mécaniquement retirés du marché d'ici fin 2018. Les prix vont nécessairement s'en ressentir. C'est à partir du 4 novembre que le secteur pétrolier iranien sera visé par les États-Unis.

En plus des sanctions contre l'Iran qui resserre l'offre de pétrole sur le marché mondial, il faut aussi compter sur les difficultés de pays comme le Venezuela, la Libye et le Nigeria. Dans l'intervalle, le baril continue de grimper. Le cours du Brent a ainsi repassé le seuil des 80 dollars, et cette hausse devrait se poursuivre : l'Opep et la Russie ont ainsi refusé toute hausse de leur production pour le moment. Bien sûr, cette situation est tout à leur avantage.

Les producteurs de pétrole n'ont donc aucune raison d'accéder aux demandes de Donald Trump, qui a appelé à une hausse de la production de pétrole afin de réduire les prix. La solution à cette situation tient dans la diplomatie et une nouvelle attitude envers l'Iran, mais il y a fort à parier que ce n'est pas pour le moment la volonté du président américain.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : pétrole

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook