Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le bonus réparation prend maintenant en charge les écrans de smartphones cassés





Le 2 Janvier 2024, par La rédaction

Le début de l'année 2024 marque une étape importante dans la politique de durabilité des biens de consommation en France. Le gouvernement étend le dispositif du bonus réparation à davantage d'équipements et revoit à la hausse les aides financières associées, afin d'encourager les réparations au lieu du remplacement.


Élargissement important du dispositif

Dès le 1er janvier 2024, le bonus réparation, une initiative gouvernementale visant à inciter les consommateurs à opter pour la réparation de leurs équipements électroniques et électriques au lieu de leur remplacement, s'élargit considérablement. Cette extension concerne 24 nouveaux produits, parmi lesquels les écrans de téléphones portables, jusqu'alors limités à certaines réparations spécifiques comme le microphone ou la batterie. Cette mesure porte le nombre total d'équipements éligibles à l'aide d'État à 73, une augmentation significative depuis la mise en place de ce dispositif en décembre 2022.

Outre les téléphones portables, d'autres produits font leur entrée dans la liste des équipements couverts. Parmi eux, les téléphones fixes, les ordinateurs fixes, les imprimantes, les scanners et les moniteurs d'ordinateur. Chacun de ces produits bénéficie d'une aide spécifique, variant de 15 à 60 euros, selon le type d'appareil et le montant de la réparation.

En plus de l'élargissement du champ d'application du bonus réparation, le gouvernement a revu à la hausse les aides financières pour 26 produits déjà couverts. Par exemple, l'aide pour la réparation d'un ordinateur portable passe de 45 à 50 euros, et le seuil de déclenchement de l'aide pour ces appareils est abaissé de 180 à 150 euros. Cette modification rend l'accès au bonus plus aisé pour les consommateurs.

Le bonus réparation plus généreux

Dans une démarche similaire, le gouvernement a décidé de doubler les aides pour certains appareils, notamment les téléviseurs, les lave-linges, les lave-vaisselles, les sèche-linges et les aspirateurs, soulignant ainsi son engagement en faveur de la réparation et du prolongement de la durée de vie des appareils.

Pour être éligible au bonus réparation, certaines conditions doivent être respectées par les consommateurs. Il est impératif de faire appel à un réparateur labellisé QualiRépar. L'appareil concerné par la réparation ne doit plus être sous garantie, extension de garantie ou assurance et doit posséder un numéro d'identification clair.

Cette initiative s'inscrit dans une démarche écologique plus large, visant à réduire la production de déchets électroniques et à promouvoir une consommation plus responsable. En facilitant l'accès à des services de réparation abordables, le gouvernement encourage les citoyens à opter pour des solutions durables, bénéfiques tant pour l'environnement que pour leur portefeuille.



Tags : réparation

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "L’environnement est un sujet humanitaire quand on parle d’accès à l’eau" (2/2)

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence" (1/2)

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"













Rss
Twitter
Facebook