Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le boucher sort du silence et délie les langues





Le 15 Décembre 2022, par La Rédaction

Un mois après la sortie de son ouvrage "Viande : Et si vous saviez... Un boucher de la grande distribution parle", Laurent Richier ne cesse de recevoir des messages de soutien et des témoignages qui dénoncent également les boucheries de la grande distribution. Publiée sur YouTube, son interview fait un tabac et les 2000 commentaires font froid dans le dos...



De nombreux bouchers acquiescent vos propos dans votre vidéo. Etes-vous satisfait de sa réussite ?

Oui, je suis heureux que mon combat porte ses fruits et que beaucoup de bouchers et même charcutiers racontent à leur tour ce qu’ils font de plus sordide au quotidien dans leurs laboratoires partout en France ! J’ai réussi à délier les langues et mettre au grand jour un scandale sanitaire hors normes. Mon livre n’est pas une mauvaise fiction, mais une réalité absolue. Certains commentaires sont hallucinants, ignobles, et le pire est que cela existe depuis des années. Mais personne n’osait rien dire.

D’après les commentaires sous vos vidéos, la boucherie ne serait pas le seul corps de métier à être touché ?

Oh que non et c’est là que mon livre révèle une malheureuse réalité dans notre pays. Les poissonniers aussi parlent de remballe dans leurs magasins respectifs, même les maraichers… incroyable ! C’est toute la chaine agroalimentaire qui est touchée. Dans mon livre, je parle également des salaires et là aussi, c’est toutes les corporations de métiers qui sont touchés. Si je fais un point en lisant les commentaires, je me dis qu’il y a un grave problème lié au personnel exploité dans notre pays, et c’est peut-être pour ça que l’on bouffe trop souvent de la merde. Je remercie du fond du cœur les personnes qui osent parler aujourd’hui, il le fallait !

Les gens avaient-ils besoin d’un exemple pour parler à leur tour ?

Sincèrement, je pense que oui, il faut toujours un déclencheur et je remercierai toute ma vie mon éditeur, Camille et Hubert qui m’ont fait confiance pour mon bouquin.

Mais c’est maintenant qu’il faut agir et vite en trouvant de vraies solutions au problème !

J’aimerais toutes et tous vous remercier pour vos messages chaleureux qui me vont droit au cœur. Mon combat est le vôtre, celui de nos enfants et de nos parents. Il existe bien un énorme problème dans le marché de la viande, mais pas que… Même si vous n’aimez pas trop lire ou que votre temps ne le permet pas vraiment, procurez-vous ce livre pour que notre combat puisse porter ses fruits.  Il est temps de réagir pour nos animaux, mais aussi contre cette mafia dont certains n’hésiteront pas à vous empoisonner pour l’appât du gain. C’est ensemble que nous gagnerons.

Dans tous les cas, la guerre est déclarée contre la remballe, l’hygiène des boucheries et contre la tuerie d’animaux qui ne demandent qu’à vivre !




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook