Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le boycott des partisans de Trump sans effet sur Starbucks





Le 12 Mars 2017, par

Fin janvier, l'enseigne Starbucks annonçait son intention d'embaucher 10 000 réfugiés dans les cinq prochaines années. Une initiative prise en pleine contestation du décret anti-immigration signé par Donald Trump.


Ce décret interdisait l'entrée sur le territoire américain de ressortissants provenant de sept pays à majorité musulmane. Le texte a depuis été retoqué par la justice, l'administration Trump ayant dû rebrousser chemin et mettre au point un nouveau décret. Dans la tempête qui a suivi la signature du premier texte, Starbucks s'est donc engagé à embaucher 10 000 réfugiés provenant de 75 pays.

Une annonce qui n'a pas suscité, on l'imagine, un grand enthousiasme chez les partisans du président américain. Sur les réseaux sociaux, ces derniers ont lancé une campagne de boycott des produits vendus par le réseau de cafés. Avec finalement peu voire pas du tout d'impact, selon Starbucks malgré un recul de son indice BrandIndex (mis au point par YouGov) qui mesure la confiance des consommateurs dans une marque. 

Cet indice a reculé des deux tiers durant la première quinzaine de février, et il n'est pas remonté depuis. Selon un responsable de la stratégie de l'entreprise, ces résultats ne reflètent pas les tendances de satisfaction ni la perception des consommateurs depuis le début de l'année. Aucun impact significatif n'a été enregistré par un autre indice de satisfaction mesuré par Kantar Millward Brown. Cet indicateur est resté stable après l'annonce fin janvier.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : starbucks

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Risque Amiante : le point sur les nouvelles obligations avec SET Environnement

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Clarifier sa stratégie pour réussir sa transformation digitale

Transformer l’organisation : la « stratégie des 100 projets »

Réussir la transformation de l’entreprise au point de contact client

Julien Aubert, député du Vaucluse : « L’absence de gaullisme fait le lit des extrêmes »

L’ISO 37001 comme outil stratégique anti-corruption et avantage concurrentiel

Vincent Stellian : "L'indépendance de Quiétalis et son réseau national, nos meilleurs atouts"
















Rss
Twitter
Facebook