Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le budget chauffage en 2020 a dépassé les 1.600 euros en moyenne par foyer





Le 18 Janvier 2021, par La rédaction

Le budget chauffage a légèrement baissé l'an dernier. Mais il revient toujours à plus de 1.600 euros par an en moyenne, et certaines énergies sont plus chères que d'autres.


Un peu de plus de 140 euros par mois

Le budget chauffage moyen en France s'est établi l'an dernier à 1.684 euros par an, soit un peu plus de 140 euros par mois, selon l'étude du spécialiste de la rénovation énergétique des logements Effy. Un chiffre en légère baisse par rapport à 2019, de 0,7 % (le budget était alors de 1.696 euros par an). Et en fonction de l'énergie choisie, le budget est plus ou moins important. C'est le fioul qui revient le plus cher : 2.108 euros par an en 2020, soit une hausse de 10,2 % (!) d'une année sur l'autre. Pour les foyers qui se chauffent à l'électricité, la facture moyenne annuelle est de 1.777 euros, soit 1,4 % de moins qu'en 2019.

Enfin, le chauffage au gaz revient à 1.369 euros par an. C'est l'énergie qui a le plus baissé par rapport à 2019 : -5,3 %. Néanmoins, à surface égale, c'est l'électricité qui coûte le plus cher : 16 euros du mètre carré, contre 15 euros avec le fioul et 11 euros avec le gaz. La facture de chauffage, c'est aussi une question de surface : en moyenne, les habitations au fioul sont plus grandes que celles équipées d'une installation tout électrique (140 mètres carrés contre 111 mètres carrés).

Le bois, l'énergie la plus abordable

Reste la question du bois, qui reste l'énergie la moins coûteuse en termes de chauffage : 1.147 euros par an. C'est peu par rapport aux autres énergies, mais la facture a explosé : la hausse des prix du bois a été de 51 % entre 2019 et 2020 ! Une situation qui s'explique par le fait que les besoins des foyers ont fortement augmenté l'an dernier en raison des mesures de confinement et du télétravail. On travaille chez soi, on a donc besoin de se chauffer davantage. De plus, le chauffage au bois implique d'avoir un espace de stockage dédié, ce qui n'est pas donné à toutes les habitations.

D'ici l'été prochain, les logements neufs devront se passer du chauffage au gaz. Et dès le 1er janvier 2022, les chaudières au fioul ne pourront être installées dans les habitations. Il ne restera plus guère que le bois et l'électricité, même si le gouvernement a reconnu que le chauffage électrique revenait plus cher que le gaz à l'usage et que la pression sur le réseau électrique est plus important, ce qui revient à enchérir les prix de cette énergie.



Tags : chauffage


1.Posté par LATOUR le 19/01/2021 09:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Me chauffer au fioul ne me coûte pas aussi cher que ce qui est dit dans cet article. Ma maison est suffisamment isolée et en commandant par POEMOP, je fais de vraies économies.

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Islamo…quelque chose…oui, mais quoi ?

In-house Shadow Cabinet : Un cabinet fantôme au sein des comités stratégiques

La Corporation des Incertitudes : La Génétique Managériale des Conquérants

Faut-il nationaliser Sanofi ?

Décryptage Stratégique de la Pensée Sun Tzu

Merci Donald !

Schoolab Entreprise à Mission ou comment concilier Business et enjeux sociétaux

Violence policière est fait divers













Rss
Twitter
Facebook