Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le bulletin de salaire simplifié est entré en vigueur





Le 8 Janvier 2017, par

Le bulletin de paie fait sa révolution en ce début d’année. Dans le cadre du « choc de simplification » voulu par François Hollande, les entreprises de plus de 300 salariés vont proposer à leurs employés une fiche de paie beaucoup plus simple et lisible.


Fini les petites lignes absconses sur le bulletin de paie. La nouvelle fiche de salaire va tenir sur moins d’une page grâce au regroupement de plusieurs cotisations sur une seule ligne. Ce sera le cas pour les contributions dues par l’employeur (comme les frais de transport pris en charge, l’aide au logement, le forfait social…).

Dans le même ordre d’idée, tout ce qui a trait à la protection sociale est maintenant regroupé par familles de risque. C’est le cas pour les accidents du travail, la retraite, l’assurance-chômage ou encore les contributions liées à la santé. De plus, la fiche de paie affichera le total des réductions de charges et les exonérations dont bénéficie l’employeur. Une manière, pour les salariés, de mieux connaitre l’entreprise.

Si ce nouveau bulletin se destine uniquement aux grandes et très grandes entreprises, il sera étendu aux sociétés de toutes tailles à partir de janvier 2018. Les entreprises qui le souhaitaient pouvait expérimenter cette nouvelle feuille de paie depuis un an.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : salaire

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook